Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
IVG : Marisol Touraine appelle les Agences régionales de Santé à rester mobilisées pendant l'été
©

Pas de répit

IVG : Marisol Touraine appelle les Agences régionales de Santé à rester mobilisées pendant l'été

La ministre de la Santé entend ainsi "lever les obstacles territoriaux qui peuvent encore se dresser contre l'égalité d'accès des femmes à ce droit fondamental".

Depuis le 31 mars 2013, l'interruption volontaire de grosses (IVG) est remboursée à 100%. A cette même date;  la rémunération des établissements hospitaliers pratiquant l'acte chirurgical a augmenté de 50%. Pourtant il existe encore de nombreuses difficultés d'accès. Et ce principalement en été. Entre hôpitaux fermés ou débordés, cabinets privés porte close ou à forts dépassements d'honoraires, chaque période estivale c'est la même chose : l'accès à l'IVG est fortement restreint. C'est pourquoi cette année le gouvernement a lancé vendredi un appel à la "mobilisation".

Concrètement, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a rappelé aux Agences régionales de santé (ARS) sa "détermination à ce qu'une permanence soit assurée dans chaque territoire" pour la pratique des IGV pendant l'été. Elle entend ainsi "lever les obstacles territoriaux qui peuvent encore se dresser contre l'égalité d'accès des femmes à ce droit fondamental".

Comme le rappelle le site Pourquoi docteur, le nombre des IVG est resté stable en France en 2012, à 219 156 dont 207 000 en métropole, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees). Il aurait augmenté de 4,7% en 2013, selon des chiffres provisoires, dans un contexte marqué par le débat sur les risques associés aux pilules de troisième et quatrième génération et des mesures visant à améliorer l'information des femmes sur l'IVG.

 
lu sur Pourquoi docteur ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !