Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Le Prmeier ministre, Manuel Valls.
©

En chantier

Grand Paris : Manuel Valls est pour la disparition des conseils généraux

Le Premier ministre a fait une série d'annonces fortes concernant la future métropole parisienne.

Un coup d'accélérateur pour le Grand Paris ? Depuis quelques mois, Matignon s'est emparé du dossier. En juillet, le Premier ministre, Manuel Valls, annonçait sa volonté de développer le logement dans la métropole parisienne avec l'objectif d'en construire 70 000 par an. A cela, il ajoutait qu'une partie de la ligne du Grand Paris Express devait s'achever en 2024 et non plus en 2030. Lundi, en visite à Créteil, dans le Val-de-Marne, le Premier ministre a fait une série d'annonces laissant penser que le vieux serpent de mer du Grand Paris serait sur de bon rail.

La suppression des conseils généraux. Manuel Valls a estimé que la suppression des départements inclus dans le secteur du Grand Paris s'imposait "avec évidence". Déjà des élus PS s'étaient dits favorable, il y a un an, à la disparition des départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne). La création de la Métropole du Grand Paris est prévue pour le 1er janvier 2016.

Transports. Alors qu'il était venu signer le contrat d'achat pour un terrain où sera construite une future gare du Grand Paris Express, le Premier ministre a annoncé que l'Etat débloquera 1,4 milliards d'euros. Cette somme sera versée à la Région dans le cadre du plan de mobilisation 2015-2020.

Il a également confirmé l'accélération des chantiers avec comme projet d'urgence l'extension vers l'ouest du RER E, le prolongement de la ligne 14 jusqu'aux aéroports d'Orly et de Roissy.

Budget. 140 millions d'euros de recette seront également levés dans le budget 2015 pour la région Ile-de-France. Cet engagement financier "sans précédent", comme il l'a qualifié doit servir au "plan de mobilisation" en faveur des nouvelles lignes de métro du Grand Paris;

Logement. Cinq sites prioritaires pour le logement seront désignés et bénéficieront d'une aide directe de l'Etat pour y construire des logements. Les cinq sites situés à proximité d'une gare existante ou bientôt construite se trouvent tous dans les départements de petites couronnes. Ils feront l'objet d'un OIN , un outil juridique permettant à l'Etat de substituer aux mairies, notamment dans la délivrance d'un permis de construire.

Lu sur le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !