Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: FRANCOIS GUILLOT / AFP

Le retour de l'Etat de droit ?

Gérard Collomb promet de rétablir l'Etat de droit

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, est intervenu lors des questions au gouvernement dans la journée de mercredi. Il a réaffirmé son intention de rétablir l'Etat de droit.

Gérard Collomb a tenu à dissiper tous les doutes et à réaffirmer son autorité. Le ministre de l'Intérieur a affiché sa détermination face à la grogne qui secoue actuellement le pays dans les universités, sur le site de Notre-Dame-des-Landes ou dans le cadre de la grève des cheminots. 

Gérard Collomb a indiqué que "l'Etat de droit" serait rétabli "partout" et "en particulier dans les facultés" qui font face au mouvement de protestation contre la réforme de l'accès à l'université.
 
Le ministre de l'Intérieur était interrogé par la députée LREM de l'Hérault Patricia Mirallès sur les incidents, en marge d'une manifestation samedi à Montpellier contre le gouvernement.
 
Gérard Collomb considère qu'il ne fallait pas que la "convergence des luttes puisse être synonyme de la convergence des casseurs."
 
La manifestation du week-end dernier à Montpellier a réuni des anarchistes, des opposants à l'expulsion des zadistes ou bien encore des militants défendant les droits des migrants.
 
Reste à savoir si Gérard Collomb enverra des CRS afin de libérer les locaux de Sciences Po Paris, occupés par des étudiants grévistes, comme ce fut le cas récemment à Nanterre, où le recours à la force a été très contesté dans les milieux étudiants et universitaires. 
 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !