Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Gérald Darmanin : "Il y a trop d'aides sociales en France"
©LUDOVIC MARIN / AFP

Prestations

Gérald Darmanin : "Il y a trop d'aides sociales en France"

"Elles sont parfois contradictoires dans leur objectif", a noté le ministre des Comptes publics sur RTL.

Invité sur RTL ce mardi 29 mai, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin a estimé qu'il y avait "trop" d'aides sociales en France, jugeant légitime de "revoir" certains dispositifs, en particulier ceux censés favoriser le retour à l'emploi, selon lui trop peu "incitatifs". Pour Gérald Darmanin, ces aides "sont parfois contradictoires dans leur objectif". "J'ai souligné qu'il fallait revoir le système d'aides sociales sans toucher aux aides sociales individualisées".

La prime d'activité et les APL pourraient être reformés

Interrogé sur les intentions du gouvernement sur ces aides, il a distingué deux types de prestations. "Il y a des aides sociales aujourd'hui pour les gens qui sont cassés par la vie", a-t-il expliqué, citant les allocations handicapées et le minimum vieillesse. Et de préciser : "Ce sont des aides sociales légitimes que nous augmenterons". Cependant, la prime d'activité pourrait être réformée. "On a un système qui fonctionne assez mal", a-t-il expliqué. "En 2016 quand la prime d'activité a été créée, c'était 4 milliards d'euros. Aujourd'hui, c'est 6, alors qu'on a une croissance économique et des créations d'emplois".

>>> À lire aussi : Attention bombe politique : pourquoi les pistes de Bercy pour réduire les aides sociales sont essentielles face au défi de la réduction des dépenses publiques aussi explosives soient-elles 

Le ministre a égalment confirmé que le gouvernement travaillait à une "contemporanisation des APL" pour mieux adapter leur versement aux besoins des Français. "Il y aura des gens qui toucheront des APL au moment où ils devront les toucher", a-t-il indiqué sur les ondes de RTL, ajoutant que l'objectif est d'éviter les problèmes de trésorerie et les situations dans lesquelles certaines personnes "touchent les APL alors qu'elles ne le méritent pas".

 

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !