Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Bonnes intentions

François Hollande à Calais : "Nous devons démanteler complètement, définitivement le camp"

Le président de la République n'a, en revanche, pas donné de calendrier pour cette fermeture.

François Hollande était ce matin à Calais, pour son premier voyage dans la ville, depuis le début de son quinquennat. Le chef d'Etat est venu marteler son message de fermeté. "Nous allons engager le démantèlement définitif et complet de la Lande (nom officiel de la jungle) de Calais" a-t-il déclaré, assurant que le gouvernement irait "jusqu'au bout."

Il a aussi prévenu les passeurs de migrants : "vous ne passerez plus." Un discours de fermeté mais qui n'apporte que peu de réponses. Le chef de l'Etat n'a pas annoncé de calendrier concernant la fermeture de la jungle. Il a néanmoins demandé aux Britanniques "prendre leur part dans l'effort humanitaire que la France accomplit ici et continuera à accomplir demain a-t-il souligné. "Ce n'est pas parce que le Royaume-Uni a pris une décision souveraine qu'il est dégagé de ses obligations par rapport à la France."

Enfin, il a prévenu que le gouvernement prendra "autant qu'il est possible, une distance par rapport à des instrumentalisations ou des polémiques qui, d'ailleurs, tournent le dos aux principes des valeurs de la République."

Lu sur FranceInfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !