Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Dans une tribune publiée dans "Le Monde", François Fillon constate une "montée en puissance de revendications relatives à l'expression religieuse dans les entreprises".
Dans une tribune publiée dans "Le Monde", François Fillon constate une "montée en puissance de revendications relatives à l'expression religieuse dans les entreprises".
©Reuters

Parole libre

François Fillon réclame l'ouverture d'un débat sur la laïcité

L'ancien Premier ministre en appelle au "respect de la laïcité" pour "faire barrage" aux "populismes et replis identitaires".

Dans une tribune publiée par Le Monde daté de jeudi, François Fillon en appelle au "respect de la laïcité" pour "faire barrage" aux "populismes et replis identitaires". "La crise économique tend les cœurs et les esprits, et nous voyons ressurgir des tensions qui mutilent notre pacte républicain", commence-t-il. "Le respect de la laïcité est l'une de nos principales forces", pour "faire barrage" et contrer " les populismes et les replis identitaires."

"Certains tentent de défier nos lois et nos mœurs, au nom de leurs croyances ou de leurs coutumes", regrette l'ancien Premier ministre. "Le principe de laïcité s’applique principalement aux institutions publiques" mais "depuis quelques années, on assiste à la montée en puissance de revendications relatives à l’expression religieuse dans les entreprises".

"Au nom de la liberté religieuse, doit-on rester muet et impuissant devant des attitudes ou des faits qui peuvent créer un fossé entre nos concitoyens ?" demande François Fillon qui estime que "le débat doit être lucidement ouvert et que le législateur doit être prêt à prendre ses responsabilités". "La récente décision de la Cour de cassation concernant la crèche Baby Loup ne peut rester sans réponse", affirme-t-il. "A droite comme à gauche, des voix s’élèvent pour combler ce vide législatif et juridique qui ne peut qu’affaiblir l’esprit de tolérance et de modération qui est au cœur de la laïcité et du vivre ensemble".

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !