Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Vie privée, vie publique

Florian Philippot contre Closer : le magazine condamné à verser 20 000 euros pour avoir dévoilé son homosexualité

La cour d’appel de Paris a confirmé ce mardi 30 juin 2015 son verdict de décembre 2014. Le magazine people avait publié des photos du vice-président du Front national et de son compagnon.

C'est gagné pour Florian Philippot. La cour d’appel de Paris a confirmé ce mardi la condamnation de Closer à verser 20.000 euros de dommages et intérêts au vice-président du Front national. Pour rappel, le 12 décembre 2014, le magazine people publiait en Une des photos de Florian Philippot en compagnie d’un homme présenté comme son compagnon. Sur la couverture, Closer avait publié une photo de petite taille avec comme titre : "Oui à l’amour pour tous". A l'intérieur, quatre pages étaient consacrées àà cette romance illustrée par sept photos de Florian Philippot prises à Vienne (Autriche) en compagnie d’un "journaliste de télévision" dont le visage était flouté.

Le magazine avait fait appel de sa condamnation prononcée en première instance, le 24 décembre 2014, par le TGI de Paris, en se disant surpris par le montant des dommages et intérêts à verser, plus important, selon lui, que pour des célébrités ordinaires. 

Dans son arrêt, la cour a justifié ce montant "au vu de la surface éditoriale dans un magazine largement diffusé sur le territoire, accompagné d’un titre accrocheur et de la mention "scoop" dans le but de donner aux révélations un caractère sensationnel provoquant un retentissement médiatique très important". "Cette décision est extrêmement satisfaisante", a dit Grégoire Lafarge, avocat de Florian Philippot, en saluant "la motivation extrêmement ferme" du tribunal sur "la traque" subie par son clientLa défense du magazine avait légitimé la publication de l’article en arguant de son droit à la liberté d’expression et de l’intérêt général d’un débat à propos de l’évolution de la position du FN sur la cause des homosexuels et le mariage entre personnes du même sexe. Cela n'a pas suffi.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !