Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La centrale de Flamanville a été mise en service en 1986.

Incident

Flamanville : fuite de vapeur d'eau dans la centrale nucléaire

EDF assure qu'il n'y a pas de danger pour la population.

Un panache de vapeur s'est élevé ce matin de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), selon la radio France Bleu Basse-Normandie. Une importante fuite de vapeur d'eau a eu lieu ce matin, explique la radio.

La vapeur d'eau est sortie au dessus de la centrale de manière importante et en provoquant beaucoup de bruit, vers 10h ce matin. La situation est sous contrôle et la fuite a été colmatée, précise EDF, qui assure que la fuite est confinée au réseau secondaire de la centrale séparée de la partie nucléaire. EDF assure qu'il n'y a pas de danger pour la population et que les réacteurs n'ont pas été arrêtés.

L'origine de cette fuite reste pour l'instant inconnue. Les personnels travaillent afin d'en savoir plus. 

Mise en service en 1986, la centrale nucléaire de Flamanville avait déjà connu un accident il y a quelques mois. Le 23 octobre 2012, pendant près de six heures, une fuite radioactive avait eu lieu à l'intérieur du bâtiment d'un réacteur en maintenance. L'incident classé provisoirement au niveau 1 sur l'échelle INES qui va de 0 à 7.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !