Exemplarité à l'heure de la COP26 : Ursula von der Leyen aurait utilisé des jets privés pour 18 de ses 34 voyages officiels | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, monte à bord d'un avion à Berlin pour se rendre en Irak pour des entretiens le 21 septembre 2016.
La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, monte à bord d'un avion à Berlin pour se rendre en Irak pour des entretiens le 21 septembre 2016.
©MICHAEL KAPPELER / PISCINE / AFP

Bilan carbone 

Exemplarité à l'heure de la COP26 : Ursula von der Leyen aurait utilisé des jets privés pour 18 de ses 34 voyages officiels

Depuis son entrée en fonction, Ursula von der Leyen aurait utilisé des jets privés pour 18 de ses 34 voyages officiels. Ursula von der Leyen aurait notamment pris un jet privé pour un trajet de seulement 50 kilomètres, selon les révélations de la rédaction du Telegraph, alors que les dirigeants du monde entier sont réunis dans le cadre de la COP26.  

Depuis son entrée en fonction, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, aurait utilisé des jets privés pour 18 de ses 34 voyages officiels. Ursula von der Leyen aurait même utilisé un jet privé pour un trajet de seulement 50 kilomètres, qui aurait probablement pu être effectué par d’autres moyens moins coûteux et moins polluants. 
Ces révélations de la rédaction du Irish Times interviennent juste après que les dirigeants mondiaux se sont réunis à Glasgow pour la conférence mondiale sur le climat, la COP26. 
Les dirigeants se sont réunis pour décider de la manière de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de limiter les effets du réchauffement climatique pour la planète. Les dirigeants font souvent les choix les moins durables pour leurs transports, liés à l’importance et à l’urgence de leurs missions.
La rédaction du Telegraph a donc révélé que la présidente de la Commission a utilisé des jets privés pour 18 de ses 34 voyages officiels depuis sa prise de fonction en décembre 2019. Le plus court de ces voyages était un trajet de seulement 50 kilomètres entre Vienne et Bratislava. Ursula von der Leyen a également utilisé un jet privé pour un voyage de Bruxelles à Londres pour les négociations commerciales du Brexit en janvier 2020, mais a pris l’Eurostar au retour. Une équipe de commissaires européens, dont Ursula von der Leyen, a affrété à deux reprises des avions privés pour un vol de 31 minutes seulement vers Strasbourg, en France, afin d’assister à des réunions au Parlement européen.
"Beaucoup de ces voyages ne peuvent pas être effectués par des vols commerciaux" ou d’autres moyens de transport, a toutefois affirmé une source exécutive au journal, défendant ce choix. 
D'après la rédaction du Telegraphe, Boris Johnson s'est rendu à la COP26 à bord d'un jet privé depuis le sommet du G20 à Rome.
Le président américain Joe Biden est considéré comme le plus grand contrevenant, car Air Force One et les quatre autres gros jets qui l'accompagnent généreront près de 1 000 tonnes de CO2 pendant son voyage aller-retour en Europe. En outre, le président américain s'est rendu de l'aéroport d'Édimbourg au sommet de Glasgow dans un cortège de 22 voitures, créant environ quatre tonnes de CO2 pour les 150 km aller-retour. 
Selon plusieurs études, les jets privés émettent jusqu’à 20 fois plus de dioxyde de carbone que le vol commercial moyen et 50 fois plus que les trains.
Telegraph

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !