Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©ETIENNE LAURENT / POOL / AFP

Bisbilles de présidents

Emmanuel Macron tacle François Hollande et ses "leçons" sur la Syrie

Le chef de l'Etat a justifié son action en Syrie et évoqué "certaines personnes qui donnent des leçons".

Emmanuel Macron semble n'avoir que très modérément apprécié les récents "commentaires" et "leçons" de son prédécesseur à l'Elysée. Dans un entretien diffusé dans les colonnes du Monde, François Hollande a ainsi évoqué le conflit syrien et déclaré : "C'est la Russie qui est la puissance principale et le risque est sérieux d'une escalade si aucune limite ne lui est fixée". Interrogé sur le sujet lors d'une conférence de presse au dernier jour de sa visite d'État en Inde, le président de la République a rétorqué qu'il y a "dans le cadre de la vie démocratique des commentaires mais chacun prend ses responsabilités".

Et de poursuivre : "Ces dernières années en Syrie, est-ce que l'absence de dialogue complet avec la Russie a permis d'avancer davantage? Dois-je vous rappeler Alep? Je n'ai pas l'impression que l'absence de dialogue a permis d'avancer. Il faut être clair : la France n'interviendra pas militairement sur le sol en Syrie. Je vous le dis très fermement. Et je crois que certaines personnes qui donnent des leçons ont elles-mêmes décidé la même chose".

 

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !