Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Capture d'écran Dailymotion

Réactions

Emmanuel Macron lance son mouvement : Gattaz ravi, Mélenchon et Philippot beaucoup moins

"J'aime bien l'initiative d'Emmanuel Macron. Je trouve que c'est rafraîchissant" a commenté le patron du Medef.

Le lancement mercredi soir de "En Marche !", le mouvement d'Emmanuel Macron, est un petit coup de tonnerre et fait beaucoup réagir la classe politique. Il y a d'abord ceux qui applaudissent des deux mains…Notamment le Medef. Sur France Inter, le patron des patrons, Pierre Gattaz, a qualifié cette initiative de rafraichissante. "J'aime bien l'initiative d'Emmanuel Macron. Je trouve que c'est rafraîchissant, que ça permet de sortir de la politique politicienne. Lorsqu'il dit que l'économie de marché n'est ni à droite ni à gauche, c'est ce que j'essaie de répéter depuis des années, donc je suis tout à fait en phase avec ça".

Il y a ceux qui se montrent plutôt tempéré comme Jean-Pierre Raffarin. L'ancien Premier ministre voit le patron de Bercy comme "un pèlerin de plus sur le chemin de la République". Il a assuré ne voir "aucune incompatibilité entre Emmanuel Macron et Alain Juppé", mais estime que le ministre des Finances est pour l'heure "un peu virtuel". "Il n'en est qu'à ses débuts, il ne faut pas tout lui donner tout de suite, il faut qu'il fasse ses preuves" a jugé le sénateur de la Vienne.

Viennent ensuite ceux du PS, qui ne semblent pas convaincus, à l'instar de Jean-Christophe Cambadélis, interrogé par le JDD. A la question, Emmanuel Macron sert-il son camp ?", la réponse est…pour le moins contrastée. "S’il contribue à élargir la majorité son apport est positif. S’il provoque crispation et réduction son action l’est moins. Il a le choix des armes. S’il veut changer le centre de gravité de la gauche, il fait fausse route. Actuellement c’est plutôt Eric Cantona que Didier Deschamps".

Et puis il y a ceux qui sortent les gants de boxes… "Déjà, ça me fait rigoler, parce que ce sont les gens qui ont mis en panne le système et le pays qui créent un truc qui s'appelle “En marche"", a ironisé Jean-Luc Mélenchon. L'eurodéputé a assuré que "tout cela (n'impressionnait) plus personne".
Sur Twitter, le vice-président du Front national, Florian Philippot, a estimé que "Macron fait encore mieux que Valls en créant "En marche", le premier parti certifié UMPS, "double appartenance PS et UMP autorisée"".

>>>> A LIRE AUSSI : “En Marche !” : Emmanuel Macron c’est parti, ses idées, ses amis et son projet de gouvernement en détail

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !