Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©AFP

Soupçons

Emmanuel Macron : la justice ouvre une enquête préliminaire sur "l’affaire Las Vegas"

L'enquête porte sur des soupçons de favoritisme autour d'un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie.

Selon les informations de France Inter, le parquet de Paris vient d'ouvrir une enquête, confiée à l'OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales) sur des soupçons de favoritisme autour d'un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie. 

>>>> À lire aussi : Patrimoine d’Emmanuel Macron : Anticor saisit la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique

Cette enquête fait suite "à un signalement de l'Inspection générale des finances, envoyé le 8 mars, jour où le Canard Enchaîné révélait l'existence d'un rapport sur cette soirée à près de 380 000 euros, organisée sans appel d'offres. En marge du grand rendez-vous annuel de l'innovation technologique, l'événement avait permis à Emmanuel Macron de tenir la vedette devant quelques 500 personnalités" explique France Inter. 

L'enquête préliminaire visera notamment à déterminer si l'agence Business France pouvait se dispenser d'un appel d'offres pour confier l'organisation de cette soirée à Havas. L'organisme de promotion des entreprises françaises à l'étranger a reconnu la semaine dernière que, "au vu des délais", le choix du prestataire, Havas, "avait été fait selon une procédure pouvant potentiellement être entachée d'irrégularité".

 

 

Lu sur Valeurs Actuelles

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !