Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

Abstention

Élections municipales : à midi, la participation est en baisse de trois points par rapport au premier tour

Plus de 16 millions d'électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche, dans 4 820 communes différentes, pour élire les nouveaux conseils municipaux. Mais l'abstention, liée à la crise du coronavirus, pourrait bien battre des records.

Le second tour des municipales a enfin lieu ce week-end, après avoir été reporté à plusieurs reprises. Dans 5 000 communes environ, tous les électeurs sont appelés à venir voter aux urnes, ce dimanche 28 juin, à partir de 8 heures, pour élire leur nouveau maire. Le second tour est organisé plus de trois mois après le premier tour des élections municipales 2020, dans des conditions sanitaires difficiles, à la suite de l’épidémie de Covid-19. Cette situation exceptionnelle pourrait bien amplifier, encore un peu plus, les records d'abstention. Les enjeux sont importants : dans certaines grandes villes comme Lyon, Marseille ou Perpignan, l'opposition a de bonnes chances d'accéder à la mairie.

Le vote a lieu dans 4 820 communes où les conseils municipaux n'ont pas été élus au complet. Cela représente quelque 157 632 candidats en lice et plus de 16 millions d'électeurs concernés. Le scrutin a en revanche été à nouveau reporté dans certaines communes, notamment en Guyane où le virus circule toujours activement.

Le taux de participation est de 15,29% à midi, en baisse de trois points par rapport au premier tour en mars. Pour rappel, la participation à midi lors du premier tour était de 18,38%. Lors des précédents seconds tours municipaux, la participation à la mi-journée était de 19,83% en 2014 et de 23,68% en 2008.

Néanmoins, les chiffres de la participation à midi cachent des disparités départementales. A Paris, le taux atteint 8,34% et les Hauts-de-Seine font guère mieux (8,96%). En revanche, la barre des 20% est dépassée dans le Lot-et-Garonne (21,02%), les Pyrénées-Orientales (22,07%), la Corrèze (26,89%). La Corse-du-Sud fait encore mieux.

Le coronavirus est toujours présent. Malgré le déconfinement de plus en plus large, la crise sanitaire liée au Covid-19 est encore dans les esprits. La campagne du second tour a été fortement marquée par les mesures d'urgence contre la maladie et ses conséquences économiques. Et les candidats ont dû adapter leurs programmes à cette nouvelle donne.

Lu sur Franceinfo : https://www.francetvinfo.fr/elections/municipales/direct-municipales-2020-suivez-le-vote-du-2e-tour-le-taux-de-participation-le-deroulement-du-scrutin_4020201.html

 

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !