Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Face aux menaces informatiques, les entreprises font de plus en plus appel à des testeurs professionnels.

Ils ont volé notre recette !

Cyberattaques : hausse de 42% en 2012, les PME particulièrement touchées

Les PME de moins de 250 salariés sont la cible de 31% de ces attaques, contre 18% un an plus tôt.

Selon le rapport annuel de la société américaine de sécurité informatique Symantec, le nombre des cyberattaques ciblées a augmenté de 42% en 2012 dans le monde.

Les PME et sous-traitants sont particulièrement ciblées par les pirates informatiques car elles demeurent toujours les entreprises les moins protégées. "Conçues pour le vol de propriété intellectuelle, ces attaques de cyber-espionnage touchent de plus de plus le secteur industriel ainsi que les PME de moins de 250 salariés, qui sont la cible de 31% de ces attaques", contre 18% un an plus tôt, précise le rapport Symantec.

"Les PME s'estiment souvent à l'abri des attaques ciblées, mais les cybercriminels sont attirés par leurs coordonnées bancaires, leurs données commerciales et leur propriété intellectuelle. Leur infrastructure et leurs pratiques de sécurité sont souvent inadéquates", explique le rapport de la société américaine.

Face aux menaces informatiques, les entreprises font de plus en plus appel à des spécialistes appelés testeurs professionnels, qui en tentant de s'infiltrer dans les systèmes informatiques de ces sociétés, révèlent les failles rencontrées et permettent ainsi de les combler.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !