Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Ce dimanche 17 août, dans un entretien au Journal du Dimanche, Manuel Valls a réagi aux mauvais chiffres de la croissance dévoilés par l'Insee.

Obstination

Croissance nulle : Manuel Valls maintient le cap de la politique gouvernementale

Dans un entretien au Journal du Dimanche, le premier ministre a réagi aux mauvais chiffres de la croissance dévoilés par l'Insee. Selon lui, les réformes engagées par le gouvernement ont besoin de temps avant de produire des résultats concrets.

"Hors de question d'en changer". Ce dimanche 17 août, dans un entretien au Journal du Dimanche, Manuel Valls a réagi aux mauvais chiffres de la croissance dévoilés par l'Insee. Ces derniers ne changeront rien à la politique engagée par le gouvernement assure le Premier ministre qui réclame du temps avant que les réformes du gouvernement ne produissent des résultats concrets. 

Manuel Valls se targue de vouloir tenir un "discours de vérité aux Français" sur la situation économique du pays. "La politique que le président de la République a décidé de mettre en œuvre nécessite du temps pour produire des résultats", déclare-t-il. "Mais il est hors de question d'en changer. Le pacte de responsabilité et ses 41 millions de baisse du coût du travail vont véritablement entrer en œuvre maintenant".

Le Premier ministre refuse donc d'entendre les réclamations des élus de la gauche du Parti socialiste, du Front de gauche, des syndicats CGT et FO, ou encore de l'ancienne ministre de l'Ecologie Cécile Duflot, réclamant la fin de la politique d'austérité. "Certains à gauche tiennent des propos irresponsables", conclut Manuel Valls. 

 
lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !