Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
La photo de Wilfred publiée sur Facebook après son agression dimanche.
©DR

Violences

Couple homosexuel agressé à Paris : Wilfred et Olivier portent plainte

Bertrand Delanoë a réagi avec "colère et tristesse" à l'agression d'un couple homosexuel dans le 19e arrondissement de Paris.

Alors que le débat sur le mariage gay bat son plein, un couple d'homosexuels a été agressé à Paris. Une photo circule depuis maintenant dimanche soir sur Internet et suscite une vague d'émotion et de colère sur les réseaux sociaux. Wilfred a ainsi posté sur le web une photo de son visage ensanglanté suite à une agression avec son compagnon Olivier alors qu'ils rentraient d'un dîner chez des amis habitant dans le 19e arrondissement de la capitale.

Alors que deux plaintes contre X ont été déposées lundi, le couple assure que l'agression, qui s'est déroulée vers 3h30 du matin à proximité du métro Ourcq, est à caractère homophobe.

Wilfred, qui a longtemps milité tout comme son compagnon contre l'homophobie, explique qu'ils "ont été roués de coups juste pour marcher bras dessus bras dessous". Il ajoute par ailleurs qu'il s'est "réveillé dans une ambulance, couvert de sang, une dent manquante et une fracture près de l'œil". Wilfred est donc en arrêt de travail "pour au moins dix jours".

Si les internautes ont déjà assuré leur soutien au couple, les politiques et les associations font également état de leur colère. La présidente de SOS Homophobie Elisabeth Ronzier assure ainsi que le caractère homophobe de l'agression est évident expliquant qu'"il y a eu des insultes proférées et en plus ils se tenaient par la main" tandis que le maire de Paris Bertrand Delanoë évoque sa "colère et se tristesse" suite à "la brutale agression à caractère homophobe dont ont été victimes deux Parisiens dans la nuit de dimanche à lundi". Le socialiste ajoute dans con communiqué que "le déchaînement de violence qu'a subi ce couple au seul motif qu'il se tenait par la main est profondément inquiétant et parfaitement inqualifiable. Après les dégradations perpétrées à l'espace des Blancs Manteaux à l'occasion de la quatorzième édition du Printemps des associations LGBT, cette agression signe une montée inquiétante de la violence contre les homosexuels".

Pour rappel, les actes homophobes recensés ont beaucoup augmenté ces dernières années. Ils sont ainsi passés selon SOS Homophobie de 1554 en 2011 à plus de 2000 en 2012, ce qui représente ne hausse de près de 30%. Elisabeth Ronzier explique par ailleurs qu'"entre le 1er janvier et début mars, il y a eu autant d'actes homophobes que ceux recensés en six mois l'an dernier" ajoutant qu'"il y a plus d'agressions physiques et les injures sont plus violentes".

Certains y voient déjà une conséquence du débat sur le mariage pour tous qui agite la société française depuis maintenant plusieurs mois.

Lu sur TF1 News

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !