Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Crédits Photo: BERTRAND GUAY / AFP
Barbara Pompili

Nouvelles mesures

Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement dévoile les mesures prises lors du Conseil de défense écologique

Emmanuel Macron a présidé ce lundi 27 juillet un Conseil de défense écologique. Un certain nombre de mesures ont été dévoilées par le gouvernement. Ces choix sont notamment inspirés par la Convention citoyenne pour le climat.

A l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, le gouvernement a annoncé ce lundi 27 juillet une série de premières mesures "réglementaires", directement inspirées par des propositions de la Convention citoyenne pour le climat.

Suite à ces annonces, il sera donc prochainement interdit d'installer des chaudières au fuel et au charbon dans des logements neufs. Tout remplacement de chaudière devra se faire au profit d'un système au gaz, à granulés de bois ou une pompe à chaleur. Le gouvernement prévoit une enveloppe de "2 milliards d'euros" afin d'aider les ménages à la rénovation des logements.

Le gouvernement a décidé d'introduire la performance énergétique parmi les critères de la "décence" d'un logement dès le 1er janvier 2023, selon des précisions d'Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement.

Cette disposition doit permettre aux locataires des logements qualifiés de "passoires thermiques" (soit une consommation de plus de 500 kW/h au m2 par an) "d'exiger du propriétaire qu'il fasse des travaux, voire de saisir un juge pour suspendre le versement des loyers", selon la ministre. Ces logements pourraient se voir interdits de mise en location.

Les systèmes de chauffage sur les terrasses de cafés et restaurants seront également proscrits d'ici "la fin de l'hiver prochain". Cette mesure n'est pas appliquée immédiatement en raison de la pandémie de coronavirus.

Barbara Pompili a précisé les contours de cette mesure : 

"Nous allons interdire le chauffage extérieur sur l'espace public, les terrasses" et obliger à "fermer les portes pour tous les bâtiments chauffés ou climatisés ouverts au public. On ne peut pas chauffer à plein régime une terrasse en plein hiver pour le simple plaisir de boire son café en ayant chaud".

Le pays avait pris l'engagement de conserver 30% de sa surface terrestre protégée. La ministre a annoncé la création de "deux parcs naturels régionaux, au mont Ventoux et dans la baie de Somme-Picardie maritime" et d'"une réserve naturelle nationale, la forêt de la Robertsau, en Alsace".

Ces mesures doivent permettre de participer de manière active à la transition écologique et aux engagements environnementaux du gouvernement. 

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !