Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Sécurité routière

Christophe Castaner révèle que 75% des radars automatiques ont été dégradés

Selon le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, 75% du parc des radars ne fonctionne plus. Il a également déploré la hausse de la mortalité routière pour le mois de janvier.

Les radars automatiques ont subi de nombreuses dégradations depuis le début du mouvement des Gilets jaunes en novembre dernier. Le ministre de l'Intérieur était invité ce vendredi sur France 2. Selon un nouveau bilan dévoilé par Christophe Castaner, "à peu près 75% du parc de radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé".

Il s'est exprimé également sur les mauvais chiffres de la sécurité routière pour le mois de janvier 2019 avec 238 morts (neuf de plus qu'en janvier 2018). Selon Christophe Castaner, il y a "un lien direct" avec le fait que les radars soient neutralisés et la hausse de la mortalité. 

Le ministre de l'Intérieur a donc fait un lien entre les dégradations contre les radars lors des manifestations des Gilets jaunes et la récente hausse de la mortalité sur les routes. 

Certains radars qui ne peuvent plus photographier suite aux dégradations sont néanmoins en capacité d'enregistrer les vitesses. Christophe Castaner a dénoncé le comportement d'automobilistes et de motards qui savent qu'un radar ne flashe plus. 

"Au mois de décembre, en moyenne, il y a quatre fois plus d'infractions sur un radar masqué que quand il fonctionne". 

Près de 3.200 radars fixes sont installés sur les routes de France. La facture des dégradations a été estimée à 513 millions d'euros en janvier dernier. 

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !