Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Cécile Duflot affirme avoir songé à quitter le gouvernement après l'éviction de Delphine Batho.
Cécile Duflot affirme avoir songé à quitter le gouvernement après l'éviction de Delphine Batho.
©Reuters

Pas contente

Cécile Duflot : elle a failli démissionner après l'éviction de Delphine Batho

"C'est la seule fois où j'ai pensé que c'était possible", a déclaré la ministre écologiste au Journal du Dimanche.

Elle a bien failli claquer la porte. Dans un entretien accordé au Journal du Dimanche, Cécile Duflot affirme avoir songé à quitter le gouvernement après l'éviction de Delphine Batho, ancienne ministre de l'Ecologie. "C'est la seule fois où j'ai réellement pensé que c'était possible", explique l'ex-secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts (EELV). "Il y a des moments où je me suis dit que j'étais sur un fil", ajoute la ministre du Logement.

Une confidence qui en dit long sur les difficultés des ministres écologistes à imposer leurs vues au sein de l'exécutif. "Je suis venue au gouvernement sur des questions de changement de modèle de développement. Il y a des moments où je me suis dit : 'tu y as un peu cru toute seule, ma grande'", raconte Cécile Duflot, qui estime d'ailleurs qu'en matière de politique écologique, "peu de ce qui a été dit s'est incarné dans les faits".

Le 2 juillet, François Hollande a mis fin aux fonctions de la socialiste Delphine Batho, qui contestait les coupes prévues par le budget 2014 pour son ministère, congédiant pour la première fois un membre du gouvernement pour manque de solidarité. Cette décision avait provoqué une bronca chez les écologistes, qui avaient finalement décidé de rester au gouvernement.

Lu sur le JDD

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !