Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, arrive pour une réunion de remise d'un rapport sur les "Priorités essentielles pour le renouveau de France 2020" à l'Elysée, le 2 juillet 2020.
Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, arrive pour une réunion de remise d'un rapport sur les "Priorités essentielles pour le renouveau de France 2020" à l'Elysée, le 2 juillet 2020.
©Ludovic Marin / AFP

Succès de la liste conduite par Richard Ferrand

Bureau exécutif de La République en marche : les leaders de la macronie reprennent le parti en main à la suite d’un nouveau vote

A neuf mois de la présidentielle, les principaux acteurs du parti, dont Richard Ferrand, ont investi le bureau exécutif de La République en marche, à l’issue d’un vote interne.

Selon des informations de L’Opinion, les 800 membres du conseil national de La République en marche étaient appelés, depuis lundi, à renouveler le bureau exécutif du parti présidentiel. Près de 85 % d’entre eux ont participé à ce scrutin interne. Le nouveau bureau se réunissait pour sa première séance ce jeudi.

La République en marche a donc officiellement renouvelé mercredi son bureau exécutif, l’organe décisionnaire de LREM.

D’après la rédaction de L’Opinion, la liste 2, conduite par le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand et composée pour moitié de figures majeures de la macronie, a triomphé avec 81,84 % des suffrages. La liste 1 de Causans et composée d’illustres inconnus a obtenu 18,16 % des voix.

Ce vote interne est l’occasion, à neuf mois de l’élection présidentielle, d’une reprise en main du mouvement par les « historiques » du parti.

Les personnalités politiques suivantes vont donc siéger dorénavant au sein de ce bureau exécutif renouvelé de La République en marche, selon des informations de l’opinion :

« Richard Ferrand, les deux présidents de groupe à l’Assemblée et au Sénat (Christophe Castaner et François Patriat), deux ministres déléguées (Brigitte Bourguignon et Brigitte Klinkert), deux députés (Marie Guévenoux et Roland Lescure), un ami d’Emmanuel Macron (Jean-Marc Borello, président du groupe SOS, rescapé de l’équipe précédente), deux conseillers d’Emmanuel Macron (Anne de Bayser, ex-secrétaire générale adjointe de l’Elysée et Stéphane Séjourné), le président des Jeunes avec Macron (Ambroise Méjean), une ancienne ministre (Sibeth N’Diaye) et même une ancienne co-déléguée générale d’En Marche ! (Bariza Khiari, qui avait pris ses distances avec le parti depuis 2017). Dix autres personnalités viendront compléter cette équipe, dont les ministres Gabriel Attal, Sébastien Lecornu et Marlène Schiappa, et les députées Laetitia Avia et Stéphanie Rist ».

Le parti présidentiel souhaite donc se repolitiser pour la campagne présidentielle.

L'Opinion

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !