Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Béziers : Robert Ménard veut ficher les chiens de sa commune pour lutter contre leurs crottes
©Reuters

Vos papiers !

Béziers : Robert Ménard veut ficher les chiens de sa commune pour lutter contre leurs crottes

Le maire de la ville espère ainsi verbaliser les propriétaires qui laissent traîner les crottes sur le voie publique.

Aux grands maux, les grands remèdes. Robert Ménard, maire de Béziers, a décidé de ficher les chiens de sa commune en prélevant les ADN des canidés. L'idée serait ainsi de pouvoir, tels Les Experts, faire le lien scientifique entre un chien et une crotte laissée à l'abandon sur le trottoir. Dans les faits, les propriétaires devront aller chez le vétérinaire qui s'occupera des prélèvements sanguins. Une liste sera ainsi dressée. Puis les agents de voirie s'occuperont de prélever des échantillons de l'objet du délit, qui seront envoyés au laboratoire bordelais Animagene. Le tout pour la coquette somme de… 50 000 euros par an.

Interrogé par l'AFP, le maire assure qu'il s'agit d'une "première en France mais pas en Europe. Des villes en Espagne et en Italie ont mis en place ce système et le volume des déjections canines y a considérablement diminué." Dans un premier temps, la mesure ne concernera que le centre-ville. Et l'infraction coûtera chère : jusqu'à 450 euros.

Lu sur Le Nouvel Obs

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !