Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Benoît Hamon : "Je ne participerai pas au nouveau gouvernement de Manuel Valls"
©Reuters

Claquer la porte

Benoît Hamon : "Je ne participerai pas au nouveau gouvernement de Manuel Valls"

Le ministre de l'Education quitte son poste après seulement quatre mois après son clair soutien aux déclarations d'Arnaud Montebourg, démissionnaire également.

Il quitte son poste quelques jours seulement avant la rentrée scolaire. Le ministre de l'Education Benoît Hamon paie, comme la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, son soutien aux propos d'Arnaud Montebourg quant à la politique économique du gouvernement.

Invité du "20 Heures" de France 2 ce lundi soir, Benoît Hamon "ne participera pas au nouveau gouvernement de Manuel Valls", par "honnêteté politique" : Benoît Hamon est en effet l'une des figures fortes de la gauche du PS, à rebours de la politique économique actuelle du gouvernement Valls. "A mes yeux, la rigueur budgétaire ne peut pas être le but d'une politique", a-t-il poursuivi.

Mais il tient à rassurer les Français : "La rentrée a été bien préparée, et heureusement elle ne se prépare pas une semaine avant". "Je ne vais pas entrer dans l'opposition parce que je ne suis pas au gouvernement", note toutefois le ministre démissionnaire, sur une position similaire à celle d'Arnaud Montebourg dans le 20 heures de TF1. "C'était une grande fierté d'être ministre de l'Education nationale" conclut-il.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !