Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Salah Abdeslam "prendra ses responsabilités, et ça c'est important", assure son avocat.
©AFP

Enquête

Attentats de Paris : Salah Abdeslam mis en examen pour assassinats à caractère terroriste

"Il faut expliquer, comprendre, sinon guillotinons tout de suite Salah Abdeslam" a déclaré son avocat Me Franck Berton sur le plateau du journal de 20 heures de France 2 mercredi soir.

Salah Abdeslam, suspect clé des attentats du 13 novembre à Paris, a été mis en examen mercredi 27 avril notamment pour assassinats à caractère terroriste, a annoncé son avocat Franck Berton, confirmant son placement en détention provisoire à Fleury-Mérogis. 

"Il faut expliquer, comprendre (...), sinon guillotinons tout de suite Salah Abdeslam" a déclaré l'avocat sur le plateau du journal de 20 heures de France 2 mercredi soir. 

Salah Abdeslam "prendra ses responsabilités, et ça c'est important", a poursuivi Me Franck Berton, qui assure ne pas savoir si le détenu a exprimé des regrets : "Il le dira aux victimes". 

"J'ai beaucoup réfléchi avant d'accepter ce dossier. J'ai rencontré M. Abdeslam en maison d'arrêt et nous avons établi une ligne de défense. Il est important de savoir qu'il a envie de s'expliquer (…) Je ne veux pas qu'on dise qu'il n'a pas envie de s'expliquer. Si c'est pour dire qu'il va se terrer dans le silence, cette défense n'a pas d'intérêt", a également déclaré l'avocat. 

Son transfert avait été demandé par les autorités françaises, mais également par Abdeslam lui-même.Selon les autorités, Abdeslam était un maillon important du dispositif qui a permis les attentats du 13 novembre ; son frère Brahim Abdeslam s'est fait exploser dans un café à Paris, et Salah devait vraisemblablement lui aussi se faire exploser mais a abandonné sa ceinture. Salah Abdeslam a été interpellé, blessé, après une chasse à l'homme internationale. La figure du milieu terroriste de Molenbeek s'était réfugié dans ce quartier. Il est également inculpé pour une fusillade intervenue une semaine avant les attentats.

Un rapport a pointé de nombreux manquements des services de sécurité belges dans la surveillance des frères Abdeslam. L'audition d'Abdeslam par les autorités, où il a minimisé son rôle dans les attentats et a pointé Abdelhamid Abaaoud comme le principal responsable, avait été révélée par les médias.

A LIRE AUSSI : Quand Abdelhamid Abaaoud fuyait, il a fait appel à deux femmes musulmanes : l'une l'a aidé, l'autre l'a dénoncé

Source : France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !