Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice

Justice

Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué

Cet attentat avait fait six morts et 22 blessés le 9 août 1982 à Paris.

Walid Abdulrahman Abou Zayed  a été mis en examen samedi pour «assassinats» et «tentatives d'assassinats» puis placé en détention provisoire, selon une source judiciaire.

Visé par un mandat d'arrêt international émis par la France en 2015, il avait été extradé par la Norvège, où il vivait depuis 1991, ce vendredi. Le gouvernement norvégien avait donné son feu vert ce vendredi 27 novembre à son extradition.

Walid Abdulrahman Abou Zayed, aussi connu sous le nom d'Osman en Norvège, était recherché par la justice française pour sa participation présumée à l'attaque qui avait fait six morts et vingt-deux blessés. Palestinien naturalisé norvégien en 1997, le suspect s'opposait à son extradition vers la France.

Le 9 août 1982, un commando de trois à cinq hommes avait lancé une grenade dans le restaurant Jo Goldenberg dans le quartier juif historique de Paris, puis ouvert le feu dans l'établissement et contre des passants. L'opération avait rapidement été attribuée au Fatah-Conseil révolutionnaire d'Abou Nidal, groupe palestinien dissident de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !