Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©PHILIPPE DESMAZES / AFP

Mobilisation des forces de l'ordre

Attentat à Nice : le gouvernement annonce le rappel de 3.500 gendarmes réservistes et la mobilisation de 3.500 policiers

Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a annoncé le déploiement d’un nouveau dispositif de sécurité à l'issue d'un Conseil de défense.

Au lendemain de l'attentat de Nice qui a couté la vie à trois personnes, le gouvernement a dévoilé de nouvelles mesures afin de faire face à la menace terroriste. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé, ce vendredi 30 octobre, le rappel de 3.500 gendarmes réservistes. Il a également précisé que 3.500 policiers, issus des gendarmes et policiers mobiles, allaient être mobilisés. 

Le ministre de l’Intérieur a annoncé que 120 policiers allaient être envoyés à Nice. 

L'enquête sur l'attentat survenu dans la basilique Notre-Dame de Nice progresse. Un homme de 47 ans a été placé en garde à vue jeudi 29 octobre au soir. 

Dans le détail, les 3.500 gendarmes réservistes seront rappelés à partir de lundi sur l'ensemble du territoire.

Le plan Vigipirate sera renforcé par une présence accrue de la police, de la gendarmerie et de l'armée.

Franceinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !