Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©JOEL SAGET / AFP

Solde de tout compte

Assistants parlementaires : Sylvie Goulard a remboursé 45 000 euros au Parlement européen

Selon le magazine Le Point, l'ex-députée européenne a remboursé cette somme cet été.

Nouvel élément dans l'affaire sur les attachés parlementaires européens du MoDem. Selon les informations du magazine Le Point, Sylvie Goulard, ex-députée européenne a remboursé cet été la somme de 45 000 euros au Parlement européen. Proposée par Emmanuel Macron pour devenir la prochaine commissaire européenne venue de l'Hexagone, Sylvie Goulard a ainsi réglé l'équivalent de plusieurs mois de salaire de Stéphane Thérou, son ancien assistant parlementaire, qui ne travaillait plus pour elle entre la fin de son premier mandat, en 2013, et le début du second, en 2014 (année des élections européennes), tout en continuant à être payé. Qu'a-t-il fait pendant ce temps ? A-t-il travaillé au sein du siège parisien du MoDem ? Les enquêteurs cherchent à l'établir et, en réglant cette dette, ancienne députée met en difficulté François Bayrou et Marielle de Sarnez, souligne le magazine.

Une information judiciaire contre X avait été ouverte en juillet 2017 dans le cadre d'une enquête visant le MoDem pour "abus de confiance, recel d'abus de confiance et escroqueries".

Une enquête préliminaire du parquet de Paris avait également visé une vingtaine d'eurodéputés de différents partis politiques en mars 2017. 

La justice cherche à savoir si des collaborateurs parlementaires ont été rémunérés par les fonds publics du Parlement européen alors qu'ils étaient affectés à d'autres missions pour le MoDem. Une perquisition avait d'ailleurs été menée au siège du parti en octobre 2017. L'enquête avait provoqué la démission de François Bayrou au poste de ministre de la Justice, après celle de la ministre des armées Sylvie Goulard et de Marielle de Sarnez, ministre des affaires européennes. 

"Sylvie Goulard ne savait pas ce qu'il faisait de son temps lorsqu'il a arrêté de travailler pour elle", jure un proche cité par Le Point. "Elle a pour sa part régularisé sa situation. Mais elle ne sait pas si Stéphane Thérou travaillait pour le MoDem pendant cette période."

Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !