Allocations chômage : 63% des Français sont favorables à leur suppression en cas de refus de 3 offres d'emploi successives | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Allocations chômage : 63% des Français sont favorables à leur suppression en cas de refus de 3 offres d'emploi successives
©

Radical

Allocations chômage : 63% des Français sont favorables à leur suppression en cas de refus de 3 offres d'emploi successives

Selon ce sondage Viavoice pour le groupe BPCE, les Echos et France Info publié ce jeudi, les Français sont aussi favorables à la réduction du montant des allocations des demandeurs d'emploi les plus aisés.

Les Français ont une vision plutôt radicale en terme d'allocation chômage. En effet, selon un sondage Viavoice pour le groupe BPCE, les Echos et France Info publié ce jeudi, plus de six Français sur dix soutiennent l'idée de supprimer les allocations chômage en cas de refus de trois offres d'emploi successives. Dans le détail, ils sont 63% à prôner cette solution. 30% sont tout à fait favorables et 33% favorables. 32% des personnes interrogées pensent le contraire.

Ils ont aussi été interrogés sur la réduction du montant des allocations des demandeurs d'emploi les plus aisés. 69% y sont favorables contre 26% qui y sont opposés.

La réduction, plus rapide au cours du temps, des allocations de l'ensemble des demandeurs d'emploi divise l'opinion puisque 46% y sont favorables, 47% y sont opposés.

Sondage réalisé en ligne du 20 au 25 octobre auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française majeure (méthode des quotas).

Lu sur Les Echos.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !