Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: Ministère de l'Economie
Alain Griset

Justice

Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières

Selon Le Monde, le dossier a été transmis au procureur de la République pour un éventuel "abus de confiance"

Alain Griset, 67 ans, ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises depuis juillet 2020 est en mauvaise posture selon le Monde. 

La Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP) lui reprocherait d’avoir omis de déclarer des « participations financières détenues dans un plan d’épargne en action (PEA), ainsi que le compte espèce associé, pour un montant total de 171 000 euros ».

L’argent détenu par le ministre sur son PEA venait en fait de la vente de parts d’une société civile immobilière (SCI) détenues par la Confédération nationale de l’artisanat et des services (CNAMS) Nord, qu’il a présidée jusqu’à sa nomination au gouvernement

Selon Le Monde, le dossier du ministre a été transmis au procureur de la République pour des faits « susceptibles de revêtir la qualification d’abus de confiance » selon la HATVP. « Les déclarations de situation patrimoniale et d’intérêts de Monsieur Griset » ne sont « ni exactes, ni sincères » aurait écrit la HATVP dans sa délibération.

L'entourage du ministre parle d'une simple "maladresse".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !