Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Affaire Leonarda : une manifestation lycéenne prévue pour la rentrée
©

Ça continue

Affaire Leonarda : une manifestation lycéenne prévue pour la rentrée

La Fidl demande à ce que l'on ne puisse plus expulser une personne scolarisée.

Les vacances scolaires auront-elles raison du mouvement qui s'est créé pour soutenir Leonarda ? Les associations lycéennes et étudiantes tentent en tout cas de maintenir la mobilisation en appelant à manifester dès le 5 novembre pour soutenir la jeune Kosovare récemment expulsée. Selon elles, François Hollande n'a pas répondu de manière satisfaisante à la situation de l'adolescente en lui proposant de revenir seule en France.

Des lycéens de la Fidl ont également envoyé des courriers pour demander aux députés français de légiférer sur "l'arrêt des expulsions des jeunes quand ils sont scolarisés". Les jeunes qui sont venus déposer ces lettres avaient également amené de grands cartons blancs sur lesquels il était écrit : "Il était une fois le pays des droits de l'Homme".

Tandis que le gouvernement et la majorité tentent de tourner la page et de passer à autre chose, Leonarda et sa famille poursuivent leurs appels à la clémence et espèrent revenir en France au plus vite. "La France doit nous accepter de nouveau. Je la supplie de nous permettre d'y revenir le plus vite possible parce que ce n'est pas notre maison ici", a déclaré la jeune fille. Une demande appuyée par son père : "François Hollande aussi est père. Il est notre président aussi et il sera un homme politique encore plus grand s'il reconnaît l'erreur et accepte notre retour".

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !