Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis
©Thomas SAMSON / AFP

Justice

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

François Fillon vient d'être condamné en première instance à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, en ce lundi 29 juin. Penelope Fillon est condamnée à 3 ans de prison avec sursis. La demande de réouverture des débats par la défense a été rejetée.

François Fillon était jugé ce lundi 29 juin. Le tribunal correctionnel a finalement décidé de rendre son jugement malgré de nouvelles demandes de la défense. François Fillon vient d'être condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis. Penelope Fillon est condamnée à 3 ans de prison avec sursis. Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon à son poste de député est également condamné à 3 ans de prison avec sursis. Les demandes de réouverture des débats ont été tacitement rejetées, selon des informations du Figaro. 

François Fillon est également condamné à 375.000 euros d'amende. Marc Joulaud, son suppléant, devra s'acquitter en cette première instance d'une amende de 20.000 euros.

L'ancien candidat à la présidence de la République est condamné à une peine d'inéligibilité de dix ans. Son suppléant, Marc Joulaud, est inéligible pour cinq ans. Pénélope Fillon est inéligible pour une durée de deux ans. 

Le tribunal correctionnel n'a pas prononcé de mandat de dépôt à l'issue du prononcé de ses condamnations. François Fillon et son épouse ont donc pu quitter le Tribunal.

Les avocats de la défense ont annoncé faire appel. Les avocats Pierre Cornut-Gentille et Antonin Lévy font de la décision de condamnation de leurs clients.

Cette décision qui n'est pas juste va être frappé d'appel. Il y aura un nouveau procès", selon Antonin Lévy. L'avocat dénonce les "conditions scandaleuses" dans lesquelles le procès initial a été ouvert.

La défense de François Fillon souhaitait faire toute la lumière sur d'éventuelles "pressions" durant l'enquête, à la suite des révélations de la rédaction du Point et suite aux déclarations d'Eliane Houlette.  

Les trois prévenus François et Pénélope Fillon ainsi que Marc Joulaud viennent d'être reconnus coupables des faits qui leurs sont reprochés, dont détournement de fonds publics. La présidente explique sa décision de ne pas examiner les recours des avocats de la défense. Tous les arguments de la défense ont été balayés, selon la rédaction du Figaro.

Selon la présidente du tribunal, "les éléments apportés par la défense n’ont pas permis d’apporter la preuve d’une activité de madame Fillon" auprès de Marc Joulaud, que ce soit en terme de courrier échangé, ou encore sur sa connaissance de la 4eme circonscription, dont le suppléant avait la charge.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !