Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
©

AF 447 Rio-Paris

Une boîte noire a été repêchée

Elle serait "en bon état physique".

Deux ans après après la catastrophe du vol Rio-Paris, ayant couté la vie à 228 personnes, une des deux boites noires de l'appareil, renfermant les données concernant entre autres l'altitude et la vitesse de l'appareil, a été retrouvée dimanche 1er mai dans l'Atlantique sud.

"A ce stade, le boîtier a l'air en bon état physique. Nos experts nous disent que nous pouvons espérer pouvoir lire ces données", a assurer le directeur du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), Jean-Paul Troadec.

"La découverte de la première de cet enregistreur de vol [...] marque une étape cruciale dans la poursuite de l'enquête ; après près de deux ans d'attente, les familles des victimes vont peut-être pouvoir comprendre les circonstances de l'accident", a affirmé dimanche soir la ministre des Transports, Nathalie Kosciusco-Morizet, dans un communiqué.

C'est "très encourageant", a quant à lui réagi Jean-Baptiste Audousset, président de l'association Entraide et Solidarité AF 447, "même s'il faut rester prudent en attendant de voir dans quelle mesure l'enregistreur pourra être exploité". "Cela donne également raison aux familles dans leur obstination qui a permis d'obtenir le lancement d'une quatrième phase de recherche", a-t-il ajouté.

Lu sur lefigaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !