Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Justice
Crédits Photo: Aurore MESENGE / AFP
Michel Zecler producteur de musique Paris

Bavure

4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler

Trois des prévenus sont mis en cause pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique» et «faux en écriture publique»

Les quatre policiers mis en examen dans l'affaire du producteur de musique Michel Zecler frappé samedi 21 novembre, sont âgés de 44 ans, et de 23 à 35 ans. Ils «présentent de bons, voire de très bons états de service» a expliqué, dimanche, dans une conférence de presse, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz.

Trois policiers ont été mis en examen pour «violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique» et «faux en écriture publique» le contenu de leur rapport étant contesté au vu de la vidéo tournée dans l'entrée du local où se sont déroulés les faits. Le quatrième policier policier soupçonné d'avoir jeté la grenade lacrymogène dans le local, est mis en examen pour  «violences volontaires».

Les trois policiers ont reconnu "que les coups portés n’étaient pas justifiés et qu’ils avaient agi principalement sous l’effet de la peur" a ajouté le procureur.. Selon Le Parisien, les fonctionnaires de police ont contesté en garde à vue toute dimension raciste de leurs actes.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !