Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: REUTERS/Jacky Naegelen

Sexisme

"Vous pourriez être ma mère" : clash entre un député LR et la présidente de la Commission des Lois

Yaël Braun-Pivet (LREM) a remonté les bretelles de Robin Reda (LR) à l'Assemblée nationale.

Mercredi 24 janvier au soir, la présidente de la Commission des lois, Yaël Braun-Pivet (LREM), et un député LR, Robin Reda, se sont vivement accrochés à l’Assemble nationale. En cause : le rapport sur le cannabis qui a été dévoilé à la presse ce week-end par Robin Reda (LR) et Eric Pouillat (LREM). Un comportement jugé "pas courtois pour (leurs) collègues et (...) dans l'intérêt ni de la commission, ni de l'Assemblée" selon Yaël Braun-Pivet, qui n’a pas hésité à rappeler aux deux élus diverses règles "dont ils ont estimé pouvoir s'absoudre".

"Vous pourriez être ma mère"

"Je vous remercie de vous en souvenir (de ses règles) et de ne pas réitérer ce genre d'actes", a lancé la députée des Yvelines, déplorant le fait que les autres membres de la commission des Lois n'aient pas eu "la primeur de leurs travaux", contrairement "au Parisien, à BFM ou à LCI", d'autant que ces travaux l'ont été "pour l'Assemblée nationale (...) et non pour le compte du gouvernement".

Un rappel à l’ordre qui n’a pas du tout plu à Robin Reda. Ce dernier a critiqué "le rappel au règlement quasi maternel" de la présidente de Commission, ce qu'elle a qualifié de "réflexion fort misogyne". Le rapporteur LR, qui a 26 ans, a alors répondu à la présidente de 47 ans : "Non, je dis ça parce que vous pourriez être ma mère". Une phrase qui a enflammé la Toile. Rapidement, la secrétaire d'Etat chargée de l'égalité femmes/hommes, Marlène Schiappa, a réagi à ces propos sur Twitter, jugeant qu'"une femme de pouvoir n'est pas forcément une figure maternelle". Et d’ajouter : "Sexisme en politique, 2018... Illustration du combat culturel qu'il nous reste à mener. Ma solidarité à Yaël Braun-Pivet ". De son côté l’élu LREM Denis Masséglia a demandéque à ce que Robin Reda soit sanctionné pour ses propos.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !