Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme

Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

Une grave lacune toutefois. Le livre ne mentionne pas le rôle du Mossad qui, comme chacun sait, a prévenu les Juifs travaillant dans les Twin Towers de l'imminence de l'attaque.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Le livre a été édité par Ellipses. Il se présente sous forme de fiches et est destiné aux étudiants des classes préparatoires et de Sciences PO. En effet des fiches c’est court et c'est sympa. On les apprend par cœur et on est sûr d'avoir une bonne note.

La fiche litigieuse dit : "les attentats du 11 septembre ont sans doute été orchestrés par la CIA (services secrets) pour imposer l'influence américaine au Proche-Orient. Quelques historiens scrupuleux ont dénoncé cette aberration et l'ont signalé au Figaro. Ce qui a apparemment embarrassé Ellipses.

Aussitôt cet éditeur a réagi avec l'habituel et usé mea culpa . On s'excuse. On publie un correctif dans les prochaines éditions du livre… *. La phrase sur les attentats du 11 septembre ne reflète en rien notre position éditoriale, ni celle de l'auteur... L'auteur donc ne sait pas ce qu'il écrit. Mais peut-être portait-il au moment de rédiger son manuel le deuil de Ben Laden ?

Les manuels scolaires sont très prisés par les éditeurs : plusieurs millions d'élèves et d'étudiants, donc un marché captif et juteux. Ces livres reflètent le plus souvent les engagements partisans de leurs auteurs. Ils offrent en général ainsi une sympathique diversité idéologique : ils sont un peu de gauche, de gauche, très à gauche. Il y a de cela quelques années, un autre manuel d'histoire avait fait parler de lui. Les tribus germaniques qui avaient envahi la Gaule y étaient présentées comme étant des "migrants". Et c'est ainsi qu'un "migrant" nommé Clovis est devenu roi de France. N'ayant pas ce livre entre les mains, j'ignore s'il dénonce un affreux islamophobe qui empêcha des "migrants" de s'installer paisiblement à Poitiers. Pour ce qu'on sait du corps enseignant, ce type de manuel plait beaucoup.

Quand mon fils était au collège, il avait un professeur d'histoire qui n'avait pas peur des mots. Etudiant la deuxième Guerre mondiale, il expliqua aux élèves que si les Américains étaient entrés en guerre contre Hitler ce n'était pas pour combattre le nazisme mais pour agrandir leur empire ! Mon sang ne fit qu'un tour. J'allais voir le principal. Un peu gêné, mais à peine, il m'expliqua que le prof était certes un peu excessif mais qu'il ne fallait quand même pas en faire une histoire… Je lui indiquais que j'allais le signaler au rectorat. Le principal me répondit : "si vous faites ça, le prof saura que c'est vous et les notes de votre gamin vont dégringoler". Lâchement je ne suis pas allé au rectorat.

*Mais rien concernant les livres déjà imprimés : un peu d'argent c'est toujours bon à prendre.   

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !