Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©Thomas SAMSON / AFP

Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

On a peine à y croire et pourtant c'est vrai.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

L'ancien président de la République a accordé une interview à Libération réagissant à l'assassinat de Samuel Paty. On lit et on se pince. Hollande proclame son attachement aux "valeurs de la France". Il a osé ne pas dire les très convenues "valeurs de la République".

Continuons avec lui parce qu'on y est bien. Il dénonce les accommodements coupables d'une "partie minoritaire de la gauche avec l'islam". Vous avez bien lu : il a osé dire l'"islam" et pas islamisme. 

Que s'est-il donc passé chez lui pour qu'il ait trouvé des mots qui ne lui étaient même pas venus après l'assassinat des dessinateurs de Charlie Hebdo alors qu'il était président ? La réponse tient en un nom : Samuel Paty.

Le Conseil Français du Culte Musulman n'est pas en reste. Il a fait savoir que "les musulmans n'étaient pas persécutés en France". Et il est allé encore plus loin en se démarquant des appels au boycott des produits français émanant du monde arabe : "les musulmans doivent privilégier les intérêts de la France". 

On lit et comme pour Hollande on se pince. Que s'est-il donc passé pour que le CFCM change ainsi ? La même chose qu'avec Hollande. La réponse tient en un nom : Samuel Paty.

La tête tranchée selon un rituel coranique a semé, bien plus que les centaines de morts qui l'ont précédé, une terrible colère en France. On entend partout : ça suffit, c'est trop, c'est assez ! Les gouttes du sang de Samuel Paty ont fait déborder le vase. Fort peu nombreux sont ceux qui croient encore que l'islam n'a rien à voir avec l'islamisme.

De cette colère peut naître le meilleur et le pire. Le meilleur : un sursaut digne et fier. Le pire : des actes de vengeances sanglants. Hollande et le CFCM ont peur des deux. C'est une bonne chose. On ne dira jamais assez merci à Samuel Paty qui fut un résistant comme l'était Jean Moulin sous l'occupation nazie. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !