Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Environnement
Barbara Pompili écocide gouvernement justice Eric Dupond-Moretti

On tremble

Un nouveau délit va être créé : celui "d'écocide"

Il va donc falloir revoir le code pénal. Nous attendons avec curiosité le texte de cette nouvelle loi.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Nous connaissons l'homicide, l'infanticide, le paricide. Nous avons connu en 1793 le régicide. Il y a aussi le génocide. Et depuis peu, le féminicide. Manquent encore le transgenricide et l'homocide.

En attendant de sanctionner ces deux derniers délits, le gouvernement vient d'inventer « l'écocide ». Ils se sont mis à deux pour l'annoncer : Eric Dupond-Moretti et Barbara Pompili. Leur intention, disent-ils, est de pénaliser les atteintes graves à la nature. Mais celle-ci n'est pas une personne juridique : juste une victime sans défense.

Alors qui pourra porter plainte pour cette malheureuse ? Les écologistes ! La Convention citoyenne sur le climat ayant fait un bide, il fallait bien leur donner un hochet pour les consoler.

On peut compter sur eux pour l'agiter en permanence et dans tous les sens. Sous la houlette d'Eric Dupond-Moretti et sous la vigilante surveillance de Barbara Pompili, des juristes vont s'arracher les cheveux quand ils travailleront à définir ce qu'est un « écocide ».

Quelques arbres abattus ne suffiront sans doute pas pour qualifier ce délit. Mais quelques dizaines certainement. Le refus réitéré de faire le tri sélectif en omettant de remplir votre poubelle jaune entrera également dans le champ d'application de la loi sur « l'écocide ». Des millions de pollueurs qui roulent en diesel devront également passer devant les tribunaux. Et les utilisateurs des OGM Monsanto seront pareillement châtiés.

Bienvenue chez les fous, honneur aux démagogues. Et salutations reconnaissantes à Eric Dupond-Moretti et Barbara Pompili. Ayant consulté un ami avocat, je suis en mesure d'annoncer que le code pénal ne prévoit aucune sanction contre la connerie.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !