Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media

L'art de la punchline

Un 9 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Jean-Sébastien Ferjou a relayé des messages et des publications sur Twitter au sujet de l'affaire Mila, de la liberté d'expression et sur la sécurité renforcée lors des épreuves de contrôle continu du baccalauréat.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Affaire Mila et critiques de la religion 

Jean-Sébastien Ferjou a relayé un message sur Twitter de la journaliste Judith Waintraub qui tenait à commenter la publication de l'avocat Maître Gilles-William Goldnadel au sujet de l'intervention d'Alain Finkilekraut sur BFMTV au sujet des propos de la jeune Mila.

"Pour Alain Finkilekraut, les propos de Mila sont du "dégueulis verbal"". 

Lien vers le tweet et la vidéo : ICI 

Gilles-William Goldnadel a commenté cette intervention avec le message suivant sur Twitter :   

"Mon cher Alain, la petite Mila a été provoquée comme tu as été provoqué l’autre jour par cette gourde de Caroline de Haas. Et je me serais bien gardé de prétendre que ta sortie concernant ta femme était "du dégueulis verbal". Et pourtant tu n’es pas un perdreau de l’année..." (lien vers le tweet).

Judith Waintraub a publié le message suivant en réaction au tweet de Gilles-William Goldnadel : 

""Le blasphème fait partie des droits de l'homme. Pas des bonnes manières" André Comte-Sponville (soufflé par DocteMaison)" (lien vers le tweet). 

Liberté d'expression 

L'écrivain Edouard Louis était invité dans l'émission Clique TV sur Canal +. Il a évoqué la question de la liberté d'expression : 

"La liberté d'expression, c'est connaître les questions que l'on peut poser et les questions que l'on ne peut pas poser. Il y a des questions qui ne sont pas des questions mais qui sont des insultes." 

Lien vers le tweet et la vidéo : ICI

Jean-Sébastien Ferjou a commenté avec le message suivant : 

" D’ailleurs pour ceux qui n’y voient pas clair sur la limite entre les questions que l’on peut poser et les autres, Edouard Louis propose de créer des brigades de répression du vice et de promotion de la vertu. En toute bienveillance talibano-progressiste" (lien vers le tweet).

Sécurité renforcée pour les examens 

Jean-Sébastien Fejou a relayé un message publié sur Twitter par Hugues Serraf sur la question de la sécurité pour les examens. Dans le cadre du contrôle continu du nouveau baccalauréat, les forces de l'ordre ont été appelées en renfort devant les établissements scolaires afin d'assurer l'accès aux examens. Ce recours devait permettre de nuire aux actions de certains lycéens qui souhaitaient perturber les épreuves. Les villes concernées par ce phénomène sont Paris, Nantes, Rennes, Bordeaux ou bien encore le Mans.  

Voici le message publié sur Twitter par Hugues Serraf suite à l'article du Monde sur ce sujet : 

"La police fasciste empêche une avant-garde conscientisée de bloquer les examens auxquels souhaitaient se rendre une masse indistincte de lycéens collaborateurs du régime. La communauté enseignante et Le Monde sont sous le choc" (lien vers le tweet).

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !