Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
©NICOLAS ASFOURI / AFP

L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Jean-Sébastien Ferjou a évoqué sur Twitter la réforme des retraites, le libéralisme ou bien encore les régimes spéciaux.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Réforme des retraites d'inspiration libérale ? : 

Le directeur de la publication d'Atlantico a commenté un message de la journaliste François Degois sur la réforme des retraites : 

"Et voilà l’argument de la grève des revanchards anti Macron. Ces analyses sont indigentes ! Beaucoup de gens ayant voté Macron sont grévistes. Et on a le droit d ‘avoir la conviction qu’une politique libérale ne marche pas, quelle que soit la personne qui la porte.  #Retraites" (lien vers le tweet)

Jean-Sébastien Ferjou a répondu avec le message suivant : "Mais comment une réforme visant à universaliser le système de retraites (tout en accentuant son étatisation) pourrait-elle bien être d’inspiration libérale ? Où est la liberté de choix pour les assurés vieillesse ? Francoise Degois, éclaire moi !!!" (lien vers le tweet).

Investissement : 

La députée européenne de la France Insoumise Manon Aubry était invitée sur Radio Classique. Elle a répondu aux questions de Guillaume Durand sur la question des retraites. Elle a publié le message suivant sur Twitter avec un extrait vidéo de son intervention sur les ondes de Radio Classique : 

"Macron refuse de mettre d'avantage d'argent pour nos retraites alors qu'on sait qu'il y aura de plus en plus de retraités. Mécaniquement, tout le monde va donc y perdre sauf ceux qui auront les moyens de se payer une assurance privée ! #delevoy #greve" (lien vers le tweet et la vidéo).

Le fondateur d'Atlantico a commenté cette prise de position avec le message suivant : 

"Quitte à "mettre davantage d’argent", la première étape devrait peut-être passer par l’investissement sur la formation professionnelle de (certains de) nos élus au niveau économie comme au niveau orthographe" (lien vers le tweet).

Calendrier de la réforme : 

Jean-Luc Mélenchon a proposé, sur Twitter, à Emmanuel Macron de repousser la réforme des retraites jusqu'en 2022 afin de voir si ce projet était validé dans les urnes :

"Que monsieur #Macron repousse sa réforme à 2022 pour voir qui sera prêt à voter pour une retraite à points et qui voterait pour une retraite par répartition à 60 ans" (lien vers le tweet).

 Jean-Sébastien Ferjou a publié le message suivant : 

"Si Jean-Luc Mélenchon est si sûr de gagner les élections en 2022 sur ce programme de retraite à 60 ans, pourquoi ne pas laisser le gouvernement agir ? Il lui suffira alors d’annuler la réforme, qui n’aura en outre produit aucun effet d’ici là. Où est le danger ? #SoyonsLogiques" (lien vers le tweet). 

Libéralisme : 

Jean-Sébastien Ferjou a commenté le message de Maxime Sbaihi qui tenait à remercier Joseph Macé-Scaron d'avoir cité le think tank Generation Libre dans le cadre de son entretien sur Atlantico. Voici les mots de Maxime Sbaihi :  "Merci Joseph Macé-Scaron de citer le think tank Generation Libre comme source d'espoir dans le combat libéral, aux côtés de Gaspard Koenig, Mathieu Laine, Cécile Philippe. La liberté a besoin de combattants du quotidien!" (lien vers le tweet). 

Jean-Sébastien Ferjou a commenté cette publication avec les mots suivants : "Vive le combat au quotidien" (lien vers le tweet). 

Pour retrouver l'entretien de Joseph Macé-Scaron sur le site d'Atlantico à l'occasion de la sortie de son livre "Eloge du libéralisme", retrouvez ce lien : ICI

Régimes spéciaux : 

Jean-Sébastien Ferjou a relayé le message de Joseph-Macé-Scaron au sujet de l'intervention d'Ariane Ascaride dans le cadre de l'émission "C Politique" diffusée sur France 5. La comédienne avait indiqué que cela faisait "30 ans qu'on nous dit que la seule solution c'est l'individualisme" (lien vers le tweet et la vidéo). 

Joseph Macé-Scaron a publié le message suivant :

"Salaud d’individualisme qui maintient le régime des intermittents dont vous bénéficiez... L’égoïsme de groupe a un nom : corporatisme. Et en France, il se porte bien même s’il entonne le grand air de la victimisation. #ElogeDuLiberalisme" (lien vers le tweet). 

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !