Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
©NICOLAS ASFOURI / AFP

L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

Le fondateur d'Atlantico a évoqué sur Twitter le Congrès des Maires de France, la décision de justice en faveur de Nick Conrad ou bien encore le message de France Culture sur la couleur des statues.

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou

Jean-Sébastien Ferjou est l'un des fondateurs d'Atlantico dont il est aussi le directeur de la publication. Il a notamment travaillé à LCI, pour TF1 et fait de la production télévisuelle.

Voir la bio »

Congrès des Maires de France : 

Emmanuel Macron a participé au Congrès des Maires de France ce mercredi. Le président de la République s'est longuement exprimé devant les maires. Certains élus n'auraient pas été convaincus par le chef de l'Etat. Selon Jean-Sébastien Ferjou, Emmanuel Macron était "dans un entre deux stratégique : sur la forme il parle beaucoup moins de "Bibi" et plus de République. Sur le fond, il ne peut s'empêcher d'aborder des sujets techniques auxquels il n'apporte cependant pas véritablement de réponse" (lien vers le tweet).

Polémique sur la couleur des statues…

Lors de la publication d'un message sur Twitter, France Culture a légendé une interview vidéo sur les statues grecques avec le texte suivant : "On vous ment. Depuis 2000 ans : non, les statues grecques n'étaient pas blanches, mais de toutes les couleurs. L'Histoire nous l'a caché pour promouvoir le blanc comme idéal d'un Occident fantasmé, contre les couleurs symboles d'altérité et de métissage. #CulturePrime".

Le tweet renvoyait vers une interview vidéo de l'archéologue Philippe Jockey. Ce tweet a depuis été supprimé. Jean-Sébastien ferjou a tenu à réagir suite à ce tweet de France Culture : "La capacité de certains à se prendre pour la 1er génération éclairée de l'Humanité sans voir que leurs valeurs sont le produit de l'histoire et de l'Occident (et du christianisme) est aussi fascinante que leur propension à déformer la réalité historique" (lien vers le tweet). Jean-Sébastien Ferjou a également fait une prédiction, avec ironie, sur les prochains thèmes qui pourraient être potentiellement abordés par France Culture : "Prochains épisodes sur France Culture : - Ces racistes qui se gavent de sel et de sucre bien blancs plutôt que d'épices chatoyantes - Ces racistes qui pratiquent une scandaleuse appropriation culturelle en buvant du thé ou du café foncés (lien vers le tweet).

Nick Conrad et la liberté d'expression : 

Le rappeur Nick Conrad était au cœur d'une polémique avec les paroles de sa chanson "Doux Pays". Selon des informations de LCI, la procédure contre le chanteur a été classée sans suite le mois dernier. Aucune poursuite pénale n'ayant été engagée contre Nick Conrad. Le parquet a justifié que les faits n’étaient pas "clairement établis" et que les preuves étaient "insuffisantes pour que l’infraction soit constituée". Dans son texte il indiquait avoir "baisé la France jusqu'à l'agonie".  L'artiste était déjà au cœur d'une polémique lors d'une précédente chanson, "Pendez les Blancs".

Renaud Camus a déploré et dénoncé la décision de justice en faveur de Nick Conrad au regard de son cas personnel (lien vers le tweet). L'écrivain Renaud Camus a en effet été poursuivi pour ses propos ("Moi je suis poursuivi pour "La France et l’Europe sont mille fois plus colonisées, et plus profondément, qu’elles n’ont jamais colonisé elles-mêmes""). Jean-Sébastien Ferjou s'est exprimé sur Twitter sur ce dossier : "Ni Camus, ni Conrad ne devraient être poursuivis même si l'un et l'autre peuvent être contestés, ignorés, méprisés ou détestés" (lien vers le tweet). 

Polémique autour du voile… catholique 

Selon des informations de Franceinfo (lien vers le tweet), une sœur catholique n'aurait pas pu accéder à une maison de retraite à Vesoul à cause du port de son habit religieux et de son voile catholique. Le Centre communal d'action sociale gère cet établissement est à l'origine de cette demande.  Jean-Sébastien Ferjou a évoqué cette polémique : "Enième dévoiement de la laïcité, énième non-mobilisation (prévisible) pour les dénonciateurs professionnels d’injustices sociales, énième incitation au séparatisme..." (lien vers le tweet). 

CICE

Jean-Sébastien Ferjou a relayé le tweet de l'économiste et du directeur des études à l'Institut Sapiens Erwann Tison sur le CICE et l'émission Cash Investigation (lien vers le tweet).  Le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi est un avantage fiscal créé par François Hollande. L'émission d'Elise Lucet Cash Investigation abordait ce sujet dans le cadre d'un reportage "Qui profite de nos impôts ? " diffusé mardi soir sur France 2. Erwann Tison a publié le message suivant sur Twitter au sujet d'une comparaison effectuée dans le reportage : "Le #CICE a coûté 100 milliards € en 6 ans, soit 2 fois le budget annuel de l'éducation nationale. Cette phrase absurde revient à dire : "il a couru le marathon en 2h30, soit 3 fois la durée d'un épisode de la Casa Del Papel." #ComparerChouxEtCarottes #CashInvestigation". 

Pour suivre et accéder au compte Twitter de Jean-Sébastien Ferjou, cliquez sur ce lien. Le compte Twitter d'Atlantico est accessible ici.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !