Terrorisme : « ma main ne tremble pas », déclara Gérald Darmanin. Et avec sa main qui ne tremble pas, il alla préparer une nouvelle loi… | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Terrorisme
Gérald Darmanin s'exprime à l'Assemblée nationale.
Gérald Darmanin s'exprime à l'Assemblée nationale.
©Thomas COEX / AFP

« Chers djihadistes, craignez le courroux de l’homme en bermuda » (Philippe Muray)

Terrorisme : « ma main ne tremble pas », déclara Gérald Darmanin. Et avec sa main qui ne tremble pas, il alla préparer une nouvelle loi…

Sûr que ce sont les terroristes qui vont trembler !

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Les lois ne s’usent que si l’on s’en sert. Il y en a de nombreuses. Elles donnent à la France un arsenal juridique largement suffisant pour combattre le terrorisme. Mais on ne s’en sert pas et on ne les applique pas.

Peu importe aux yeux des hommes en bermuda qui nous gouvernent. Ils en font sans cesse de nouvelles. Et celles-ci s’amoncellent comme un tas de feuilles mortes. Cette boulimie législative s’accompagne de déclarations viriles et martiales qui finissent par former une mare stagnante. Les hommes en bermuda bombent le torse et proclament « ma main ne tremble pas », « plus jamais ça », « nous sommes déterminés à combattre sans relâche le terrorisme islamique ».

Et aussitôt ils font une loi comme après l’assassinat de la policière de Rambouillet. Et ils annoncent qu’ils vont en faire une spéciale Sarah Halimi. Les futurs irresponsables n’ont qu’à bien se tenir... Le bon peuple écoute et regarde. Il n’est pas idiot et comprend fort bien qu’il ne s’agit là que de postures. Les Français ne sont pas si bêtes que le croient Macron, Castex et Darmanin.

Ils sont de plus en plus nombreux à penser que immigration = délinquance = trafic de drogue = islamisme = terrorisme. Valérie Pécresse qui sait ce qui se passe en Ile-de-France ne dit pas autre chose même si c’est de façon plus enrobée.

Nous savons fort bien qu’il n y a pas de solutions miracles contre le terrorisme. On ne va pas mettre un bracelet électronique à tous les Tchétchènes résidant chez nous au prétexte que l’un des leurs a décapité Samuel Paty. Pas plus qu’on ne va installer des barbelés avec des miradors autour du 93, de Trappes, du Mirail et de Roubaix.

Ce n’est ni réalisable, ni souhaitable mais une exigence de vérité s’impose. Rien n’est pire que le déni de réalité. Si nos gouvernants avaient plus de courage que d’aptitudes théâtrales, ils diraient que la guerre contre le terrorisme sera longue, difficile et qu’il y aura, hélas, encore des morts… En 1940, Churchill avait promis aux Anglais « du sang et des larmes ». Il a fini par gagner la guerre…

Ps : Laurent Nuñez Sort du lot des hommes en bermuda. Il a déclaré que depuis 2015 « 4/5 ème des auteurs des attentats étaient français ». Des Paul, Pierre, Jacques, Robert ? Renseignements pris, les prénoms sont autres.

À Lire Aussi

Alexandre Del Valle : "Daesh connaît parfaitement l'Occident et sait que beaucoup de musulmans sont sensibles à une lutte contre l'islamophobie qui est faite, dans une première phase, par des autorités ayant pignon sur rue"

À Lire Aussi

Attaque de Rambouillet : un séisme magnitude 9 sur l’échelle de Richter des chocs politiques ?

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !