Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©LIONEL BONAVENTURE / POOL / AFP

Sondage exclusif

Sondage exclusif post Grand Débat : et les candidats dont les Français considèrent qu'ils amélioreraient le plus leur vie quotidienne sont... Marine Le Pen et Emmanuel Macron (17%), Jean-Luc Mélenchon (15%) et François Fillon (14%)

Emmanuel Macron se stabilise (avec 22%) en tant que candidat préféré des Français, alors que François Fillon perd 2 points (16%), que Marine Le Pen (19%) en perd 1, tout comme Benoît Hamon (8%). Jean-Luc Mélenchon (13%) est le seul à profiter de l'émission, avec un gain de 2 points.

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy

Jean-Daniel Lévy est directeur du département politique & opinion d'Harris Interactive.

Voir la bio »

Atlantico : Que montre votre sondage de la façon dont-on été perçus les onze candidats présents au Grand Débat du 4 avril ?

Jean-Daniel Lévy : Jean-Luc Mélenchon apparaît comme le candidat ayant le plus convaincu les Français ayant au moins entendu parler du débat (39%), devant Emmanuel Macron (32%) et Marine Le Pen (29%). François Fillon et Benoît Hamon quant à eux ont convaincu un peu plus d’un cinquième de ces Français (respectivement 21% et 21%), soit un niveau de conviction proche ou identique à celui attribué à Nicolas Dupont-Aignan (22%). Les autres candidats, absents du premier débat, ont moins convaincu les Français exposés au débat : 17% pour Philippe Poutou, 15% pour Nathalie Arthaud, 13% pour Jean Lassalle, 12% pour François Asselineau et 8% pour Jacques Cheminade. 

 

Comparées aux évaluations portées après le 1er débat, les cinq candidats à nouveaux présents obtiennent tous ici des scores inférieurs à ceux identifiés à l’issue de la précédente émission, à l’exception notable de Jean-Luc Mélenchon ayant davantage convaincu (+6 points). Notons qu’Emmanuel Macron a à nouveau davantage convaincu les sympathisants du Parti socialiste que Benoît Hamon (52% contre 46%), mais désormais moins que Jean-Luc Mélenchon (54%). Notons également que seulement 2 sympathisants Les Républicains sur 3 (65%) ayant au moins entendu parler du débat affirment avoir été convaincus par François Fillon, un niveau de conviction de son camp inférieur à celui mesuré à l’issue du 1er débat (-9 points), et qui peut s’expliquer par l’évaluation positive que portent les sympathisants LR sur la prestation de Nicolas Dupont-Aignan (26%).

Lorsqu’il s’agit de désigner le candidat ayant le plus convaincu, 27% des Français ayant au moins entendu parler du débat affirment ne pas vouloir ou pouvoir sélectionner l’un d’entre eux. Les autres se montrent partagés, entre ceux ayant trouvé qu’Emmanuel Macron a été le plus convaincant (16%) et ceux ayant été davantage convaincus par Marine Le Pen (15%), Jean-Luc Mélenchon (14%) ou François Fillon (12%). Benoît Hamon apparaît quant à lui davantage en retrait (6%), devançant Nicolas Dupont-Aignan (4%) et les autres candidats (2% ou moins).

Auquel de ces onze candidats va la préférence des Français après cette émission ?

À l’issue de ce débat, les Français en ayant au moins entendu parler ont été invités à exposer leur préférence pour l’un des onze candidats à l'élection présidentielle. Si 15% de ces Français interrogés indiquent qu’aucun candidat parmi l’offre proposée ne leur convient, Emmanuel Macron apparaît ici comme celui recueillant le plus de préférences (22%, stable par rapport au niveau mesuré à l’issue du 1er débat), soit 3 points de plus que Marine Le Pen (19%, -1 point), elle-même devançant François Fillon (16%, -2 points). 

Jean-Luc Mélenchon apparaît comme le candidat vainqueur souhaité par 13% de ces Français (+2 points) alors que Benoît Hamon n’obtient que 8% des préférences (-1 point). Les autres candidats ne recueillent que 3%, tout au plus, des souhaits de victoire exprimés. Notons que les sympathisants socialistes préfèrent désormais nettement une victoire d’Emmanuel Macron (40%, +3) à celle de Benoît Hamon (30%, -9 points), ou dans une moindre mesure celle de Jean-Luc Mélenchon (16%, +6 points).
 

Quel candidat voient-ils l'emporter ?

Lorsqu’ils sont invités à se projeter dans les résultats de l’élection, les Français ayant au moins entendu parler du débat envisagent principalement la victoire du candidat d’En Marche ! (45%, +3 points). 19% anticipent celle de Marine Le Pen (-1 point) et 16% celle de François Fillon (-3 points). Moins nombreuses sont les personnes qui pronostiquent une victoire finale de Jean-Luc Mélenchon (10%, néanmoins en hausse de 4 points) ou Benoît Hamon (5%, -1 point).

Notons que seul 1 Français sur 2 ayant au moins entendu parler du débat souhaitant la victoire de Jean-Luc Mélenchon ou de Benoît Hamon anticipe la victoire de « leur » candidat. Cette proportion atteint 77% parmi ceux exprimant une préférence pour François Fillon ou et 75% pour Marine Le Pen, qui semblent donc davantage croire à la victoire de « leur » candidat. Enfin, 95% des Français interrogés exprimant une préférence pour Emmanuel Macron pronostiquent sa victoire en mai prochain.

 

Cette préférence s'accompagne-t-elle d'espoir ?

En se projetant après l’élection présidentielle, les Français se montrent partagés lorsqu’il s’agit de désigner le candidat qui, d’après eux, mènerait la politique la plus efficace pour améliorer leur vie quotidienne ou celle des Français en général. D’une manière générale, les cinq candidats recueillant le plus de souhaits de victoire sont désignés par une proportion de Français ayant au moins entendu parler du débat oscillant entre 10% et 18%. Notons néanmoins que seuls deux tiers des Français exprimant une préférence en faveur d’Emmanuel Macron pensent que l’ancien Ministre de l’Economie serait le meilleur candidat pour améliorer la vie de ses concitoyens.

Faut-il considérer que ce débat sera décisif pour la suite ?

On le sait, une émission ne fait pas une élection. On le sait également entre un souhait de victoire, une intention de vote et un comportement électoral il y a deux pas à franchir qui s’avèrent éloignés les uns des autres. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !