Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé

Fausse couche

Quand l'obésité devient un risque pour les bébés avant même la naissance

L'obésité diminue la fertilité et augmente les possibilités de fausse couche. Il faut donc faire attention dans ce cas à son hygiène de vie avant et pendant la grossesse pour prévenir des risques.

Christian Jamin

Christian Jamin

Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également dans la prévention de l'IVG.

Il a co-écrit Une nouvelle vie pour la femme, aux éditions Jacob-Duvernet, 2006.

Voir la bio »

Atlantico : L'obésité représente un enjeu sur plan sanitaire très important mais il serait également dangereux pour les femmes désirant avoir un enfant. Quels sont les risques liés au surpoids avant la grossesse ? Au niveau de la fécondation ? A partir de quand une femme peut elle être considérée en surpoids ?

Christian Jamin : Le poids normal se définit par l'indice de masse corporel IMC calculé en divisant le poids par la taille au carré dont on trouve le résultat sur des tables. La norme est de 19 à 24 kg/m²  Au delà on parle de surcharge pondérale: obésité au dela de 30  légère puis majeure puis morbide. On assiste à un retard à concevoir pour un IMC supérieur à 26 kg/m². Ceci se retrouve aussi pour les fécondations in vitro avec une baisse des résultats de 20% chez les femmes obèses. La baisse de la fécondité n'est donc pas liée à une anomalie de fécondation. Si l'on regarde ce qui se passe lors des dons d'ovocyte ou d'embryon le résultat est aussi altéré. L'hypothèse est donc que c'est l'implantation de l'embryon qui est perturbé.

Il est tout à fait commun de prendre du poids pendant la grossesse. Quels sont les dangers liés à une perte de poids ou à une prise trop importante pendant la grossesse ?

Les grossesses chez les femmes obèses sont plus risquées avec risque de phlébites d'hypertension de diabète d'hémorragies de prématurité de mort fœtale de détresse à la naissance.  Après la naissance les enfants eux mêmes seront plus souvent obèses. La prise de poids normale pendant une grossesse est de 9 à 12kg 1 par moisles 7 premiers mois et 1,5 les deux derniers; en fait tout dépend du poids de départ!

Comment préparer au mieux sa grossesse ? Faut il se lancer dans un régime drastique ? Est il conseillé de prendre du poids lorsque l'on est trop mince ?

La meilleure et probablement la seule façon de perdre du poids est d'associer un régime raisonnable à de l'exercice physique principalement la marche. Bien entendu il est souhaitable de débuter une grossesse avec un poids acceptable sans oublier que le plus grand ennemi de la fertilité est l'age donc ne pas pour des raisons de poids perdre ses chances.
A l'inverse chez les femmes minces il y a des maigreurs constitutionnelles avec règles normale ou aucune précaution n'est à prendre et les mqigreurs avec restrictions alimentaire et là une prise de poids est indispensable mais c'est un autre sujet.

Ce n'est pas seulement le poids qui est important mais le mode de vie. En matière d'alimentation qu'est ce qui est conseillé ? Une activité physique est elle souhaitable ou possible ?

Comme je le disais il n'y a pas d'équilibre pondérable pérenne sans exercice physique. Les régimes isolés en particulier drastiques sont voués à l’échec, pour perdre du poids il faut faut changer sa façon de vivre plutot que d'espérer réussir par de simples mesures ponctuelles.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !