Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
Un chercheur japonnais a crée un virus de toutes pièces.
Un chercheur japonnais a crée un virus de toutes pièces.
©Wikimedia Commons

Est-ce bien raisonnable

Petit inventaire des virus que nous avons créés de toute pièce

Un chercheur japonnais a créé un virus artificiel de toutes pièces. Entre les scénarios catastrophes et les réflexions de la communauté scientifique, difficile d'évaluer la dangerosité de ces virus artificiels.

Anne  Goffard

Anne Goffard

Anne Goffard est maître de conférence à la faculté de pharmacie de Lille et virologue au CHU de Lille. 

Voir la bio »
 

Atlantico: Un chercheur japonnais a crée un virus de toutes pièces à partir d'un virus qui a tué 500 000 personnes. Quels sont les autres virus qui ont été créés de tout pièce par l'homme ? 

Anne Goffard: Il y a un virus très célèbre crée de toutes pièces par l'homme, c'est le virus de la grippe de 1918. Un autre virus qui réunit le virus de l’hépatite A et de la variole a été crée. Les exemples sont peu nombreux car les chercheurs utilisent le plus souvent des clones de virus pour les manipuler en laboratoire. Créer un virus de toutes pièces est très difficile, peu de scientifiques y parviennent. Un virus artificiel a pour but de savoir quels sont les facteurs infectieux du virus. 
 

Les virus créés par l'homme sont-ils tous dangereux ? 

Chaque virus crée par l'homme a été réputé dangereux par l'opinion. Il faut savoir que les chercheurs ne font pas un virus artificiel sur un coup de tête. C'est quelque chose de très difficile et de très réfléchi. Les scientifiques connaissent la dangerosité de leur virus mais de nombreuses règles permettent d'éviter les risques de propagation. 
 

Ces virus ont-ils été créés par accident ou certains présentent-ils des intérêts pour la science et la médecine ?  

Tous les virus ont été crées via de longs travaux et de longues recherches. Il n'y a pas de virus artificiel accidentel. La création d'un virus et son utilisation sont contrôlées de très près par la communauté scientifique. L’intérêt pour la science est d'isoler les facteurs infectieux des virus mais il y a également d'autres recherches. Le virus artificiel de la grippe de 1918 a été crée pour tenter de comprendre pourquoi cette grippe a été aussi meurtrière. 
 
 

Une fois créés, comment peut-on s'assurer que ses virus ne s'échappent pas des laboratoires et viennent menacer les hommes ?  

Il y a beaucoup de moyens de contrôle quant à ces virus. Quand un scientifique ou une équipe travaille, ils doivent déclarer auprès d'un organisme toutes les manipulations d'organismes qui sont effectuées. Et ce, non seulement en France. Il y a des inspections générales, des rendus de bilans, des organismes de surveillance qui renforcent l'attention portée à ces virus artificiels. On eut difficilement imaginer des virus tombés entre les mains de terroristes. 
 

Si ces virus venaient à se propager, pourrait-on les maîtriser ? 

Nous n'avons pas de vaccins spécifiques à ces virus, c'est pourquoi l'opinion est apeurée quand un nouveau vaccin artificiel est crée. Peur renforcée par les films catastrophes. Cependant nous avons des vaccins contre certaines maladies. Il est probable que les antiviraux fonctionnent contre ces vaccins artificiels mais aucune expérience n'a été faite. De plus, au niveau de l'OMS, une instance est consacrée à la mise au point rapide de vaccin en cas d'épidémie, ce qui est sécurisant. Enfin, si ce cas venait à se produire, des mesures de prévention pourraient rapidement être mises en place. 
 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !