Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'adresse aux journalistes à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, le 28 mai 2021.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'adresse aux journalistes à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, le 28 mai 2021.
©LOIC VENANCE / AFP

L'enfer c'est les autres 

On subodorait que Marine Le Pen c'était le diable : Gérald Darmanin vient de le confirmer...

En tant que ministre de l'Intérieur il doit disposer de preuves irréfutables.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »
Elle avait tout fait pour dissimuler sa véritable nature satanique. Elle avait renié son papa. Et avait même changé le nom de son parti. Mais l'imprudente avait gardé la flamme. Ce qui n'a pas échappé à Darmanin. Car qui dit flamme dit enfer...
 
De passage à Dijon dans la région où Julien Odoul, le candidat lepéniste, a des chances de l'emporter il était attablé à la terrasse d'un bistrot. Et c'est là qu'il a lâché la phrase qui révèle les vrais noms de Marine Le Pen : Satan, Lucifer, Belzébuth sans oublier Sheitan (en arabe). Darmanin a en effet indiqué qu'une victoire du RN aux Régionales serait une "marque satanique".
 
Avait-il forcé sur le Bourgogne, le vin ou plutôt la bière (Darmanin est originaire du Nord) ? On ne sait. Mais en tant que ministre des Cultes, il serait sage qu'il se contente du vin de messe ou d'une limonade halal. 
 
Notre sympathique ministre est l'exorciste qu'il nous faut ! A son attention, et dans le souci d'améliorer son efficacité, nous tenons à lui révéler que la diablesse a fait des séjours aux Antilles. Et là-bas elle a été initiée au vaudou.
 
Sur son bureau, il y a une poupée représentant Macron. Et tous les jours elle y enfonce de longues aiguilles. La sortie de Darmanin a mis hors d'elle la diabolique Marine Le Pen qui lui reproche de manquer de respect à l'égard de l'opposition. Elle a tort. Car ça lui fait une pub formidable. De plus en plus nombreux sont les Français qui préfèrent le diable au bon Dieu. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !