MEDEF : la limite d’âge ratiboise le nombre de candidatures à la succession de Pierre Gattaz | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
MEDEF : la limite d’âge ratiboise le nombre de candidatures à la succession de Pierre Gattaz
©Reuters

Tournez manège

MEDEF : la limite d’âge ratiboise le nombre de candidatures à la succession de Pierre Gattaz

Etant donné que Pierre Gattaz doit quitter la présidence du Medef en juillet prochain, sa succession s'organise peu à peu en interne. Le critère de l'âge constitue un élément efficace de présélection des candidatures.

Mickaël  Ciccotelli

Mickaël Ciccotelli

Mickaël Ciccotelli est journaliste à Tripalio.fr.

Voir la bio »

Parmi les potentielles candidatures sérieuses figurent notamment celles de Jean-Dominique Senard, président de Michelin, et de Viviane Chaine-Ribeiro, la présidente du Syntec. Ou plutôt devrait-on dire "figuraient", car il apparaît que ces deux responsables patronaux de premier plan seront âgés de 65 ans au moment de l'élection. Or, d'après les statuts du Medef, la limite d'âge afin d'accéder à la présidence de l'organisation est fixée... à 65 ans ! D'après l'Opinion, trois cabinets d'avocats ont confirmé que ceci signifiait qu'il ne fallait pas avoir atteint 65 ans au moment de l'élection.

Ceci est une fort mauvaise nouvelle pour M. Senard et Mme Chaine-Ribeiro. En effet, depuis la tentative ratée de Laurence Parisot de modifier les statuts du Medef afin de se maintenir pour un troisième mandat, les changements aventureux de statuts n'ont plus la cote au sein de la principale organisation patronale. Autrement dit : sauf gros retournement de situation, ni le président de Michelin ni la présidente du Syntec ne succéderont à Pierre Gattaz à la tête du Medef. 

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef, et Alexandre Saubot, président de la puissante UIMM, les deux autres candidats fortement pressentis à la présidence de l'organisation, peuvent se réjouir. Sans avoir dû fournir de gros efforts, ils se retrouvent soudainement seuls en lice. 

Conditions à remplir

"Les candidats à la présidence ne doivent pas être âgés de plus de 65 ans au jour de l’élection. Ils doivent appartenir à une organisation membre actif du MEDEF ou à l’une de ses composantes et présenter les signatures de 50 membres de l’Assemblée Générale ayant voix délibérative, signatures qui seront annexées au dossier de candidature dont le contenu est déterminé par le règlement intérieur".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !