Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique

altermondialiste

Marine Le Pen sur tous les fronts

De Lampedusa à Radio J, fin de semaine chargée en perspective pour la candidate du Front National qui entend bien pousser son avantage après le choc médiatique créé par son arrivée en tête du premier tour 2012 pour la première fois dans des sondages.

La présidente du FN devrait se rendre dans les jours qui viennent à Lampedusa. Cette petite île italienne située à moins de 170 kilomètres des côtes tunisiennes et 350 des côtes libyennes connaît depuis quelques semaines un regain d'arrivées d'immigrants.

Pensé pour marquer les esprits, ce voyage de Marine Le Pen s'inscrit dans la foulée de ses déclarations de la semaine passée, réclamant qu'on "repousse dans les eaux internationales les migrants qui voudraient entrer en Europe". Au-delà de la formulation choc de la candidate à la présidentielle, ceci est déjà de fait la politique appliquée par l'Union Européenne avec le programme Frontex qui vise à empêcher les départs d'immigrants dès les eaux territoriales des pays concernés.

Forte des sondages la créditant de 20 à 23 % des intentions de vote, et s'appuyant sur ceux qui montrent l'inquiétude des Français face aux révolutions arabes, Marine Le Pen poursuit sa croisade anti-immigration en l'axant tout particulièrement sur les immigrants arabes.

Dans le même temps, des discussions étaient en cours entre l'état-major du FN et Radio J, la radio de la communauté juive à Paris, pour organiser la première interview d'un membre de la famille Le Pen. Cette perspective a suscité un débat animé au sein de la station. Lundi soir, le blog du Monde.fr Droite(s) Extrême(s) annonce qu'elle sera bien l'invitée de la radio le 13 mars.

Au premier rang de ceux qui défendaient la venue de Marine Le Pen : Frédéric Haziza, le présentateur de l'émission. Du côté de la direction, certains rechignent à rompre avec le principe éditorial consistant à ne pas recevoir les dirigeants du Front National. Et considèrent qu'il aurait mieux valu le faire après l'interview de Marine Le Pen dans le Point du 3 février 2011 dans laquelle elle précisait que "ceux qui font preuve d'ambigüité [sur la shoah] m'agacent au plus point. C'est absurde". Entre coup médiatique et risque de se couper d'une part de son audience, Radio J a finalement choisi.

Dure sur l'immigration en provenance des pays arabes, mais séduisante vis à vis de la communauté juive, le FN version Marine poursuit l'aggiornamento Le Pen...

 

[Mise à jour mercredi 9 mars 17:09] Frédéric Haziza vient de déclarer que soumis à une pression trop forte, il a du annuler l'invitation faite à Marine Le Pen sur Radio J.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !