Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sophie Cluzel a retiré sa liste pour les Régionales en PACA.
Sophie Cluzel a retiré sa liste pour les Régionales en PACA.
©JACQUES DEMARTHON / AFP

Génial non ?

Macron a trouvé une solution miraculeuse pour éviter de perdre les élections : ne pas présenter de candidat…

C’est un grand, très grand stratège.

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il n’y aura donc pas de liste LREM en PACA. Sophie Cluzel, la candidate macroniste, a retiré la sienne. Pourtant elle en avait gros sur le cœur après que Renaud Muselier, le candidat des Républicains, ait refusé ses avances.

Mais le sommet de la macronie n’a pas voulu prendre en compte sa rancœur tout de même très légitime. Et Sophie Cluzel a été sommée de retirer sa liste. Ce qu’elle a fait, assurant Muselier de son soutien.

Chez les macronistes, on s’est souvenu du vieil adage : « pour vivre heureux, vivons cachés ». D’où cette opération - bouillabaisse - qui pourrait s’appeler « courage fuyons ». Ainsi on ne pourra pas compter les voix de LREM. On vous l’a dit : Macron est un grand, très grand stratège.

Tous ceux qui attendaient le résultat des Régionales pour sabler le champagne après la déroute plus que probable des candidats LREM seront déçus. Bien fait pour eux !

À Lire Aussi

Les malheurs de Sophie (Cluzel)...

On comprend bien que l’opération montée en PACA a vocation à être élargie sur tout le territoire. Pourquoi en Ile-de-France maintiendrait-on une liste LREM contre une Valérie Pécresse assurée de toute façon de gagner ? Et pourquoi LREM chercherait-il à faire des misères en Hauts-de-France à Xavier Bertrand qui, lui, est sérieusement menacé par Sébastien Chenu, son rival frontiste ? Certes, la liste macroniste a été renforcée par la présence de trois ministres de poids dont Darmanin.

On verra dans les sondages, si elle tiendra jusqu’au premier tour. De la sorte, au soir du dépouillement des résultats des Régionales on ne pourra pas assister au spectacle affreux des misérables pourcentages qu’obtiendraient les listes LREM. En effet, la meilleure façon de ne pas perdre un match c’est de ne pas y participer ! Un forfait peut avoir du bon.

Notons que LREM voulait avaler les Républicains. Or ce sont Les Républicains qui sont en passe d’avaler LREM. Comme ils ne sont pas en très grande forme et que leur estomac est singulièrement rétréci, la digestion sera difficile. Toutefois, ils peuvent espérer que la méthode Macron en PACA s’appliquera lors de la Présidentielle.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !