Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Villeurbanne est la ville la plus antiraciste de France.
Villeurbanne est la ville la plus antiraciste de France.
©wikipédia

Palmarès

Après les villes les moins polluées, les plus abordables et celles offrant les meilleures écoles, voici les villes les plus racistes de France...

Le CRAN vient d’établir un palmarès des villes qui combattent le mieux le racisme. Rigueur scientifique garantie ?

Benoît Rayski

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio »

Il y a des couvertures de magazines auxquelles vous n’avez pas pu échapper. Celles qui vous disent où la vie est meilleure, et dans quelle ville vous devriez vous installer pour connaître bonheur et félicité. Vous avez bien sûr entendu parler du palmarès des villes les moins polluées. Vous connaissez évidemment les villes où les loyers sont les plus abordables. Et vous n’ignorez rien de celles où les collèges et les lycées garantissent d’excellents résultats à vos enfants.

À ces critères de sélection dont la banalité est affigeante vient de s’ajouter un nouveau-né tout à fait original. Le palmarès des villes les plus antiracistes ! On doit cette initiative novatrice, révolutionnaire et prometteuse au Conseil représentatif des associations noires de France. Comme la tâche était herculéenne, cet organisme s’est adjoint l’aide d’un think tank intitulé « République et diversité », qui est présidé par Louis-Georges Tin. Ce dernier étant également président du CRAN, on est en droit de se demander par quel miracle il arrive à porter un tel fardeau sur ses épaules qu’on devine frêles…

La méthodologie employée pour cette enquête de salubrité publique ne nous est pas connue. A-t-on compté ville par ville le nombre de mosquées, de synagogues ou d’églises adventistes (une spécialité antillaise) ? A-t-on noté le pourcentage d’employés municipaux issus de la diversité ? Ou peut-être a-t-on soupesé et pesé les subventions accordées aux antennes locales du CRAN par les municipalités figurant au palmarès ?

Reste qu’on ne peut vous tenir plus longtemps en haleine. Car vous brûlez de savoir où vous devez emménager. C’est donc à Villeurbanne (en tête du palmarès) que vous devez élire domicile. Villeurbanne, la ville la plus antiraciste de France ! Villeurbanne et ses HLM ! Et dépêchez-vous d’y aller avant que l’enquête du CRAN y fasse monter les loyers de façon vertigineuse.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Et maintenant voilà où pour rien au monde vous ne devez habiter. Les villes les moins antiracistes de France et donc, en bonne logique, les plus racistes. Versailles et son château qui – le CRAN nous le confirmera certainement – a été bâti avec la sueur et le sang des esclaves noirs. Aix-en-Provence et ses merveilleux platanes à l’ombre desquels il est interdit aux Noirs et aux Arabes de s’abriter. Marseille et son Vieux-Port où tous les jours on repêche des corps d’hommes et de femmes issus de la diversité et noyés par des crânes rasés. Voilà. Il semble, pour revenir à un peu plus de sérieux, que le racisme ne tue plus depuis longtemps en France. Le ridicule non plus. Sinon Louis-Georges Tin serait mort depuis belle lurette.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !