Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat.

Protestation

Le Zuisme, cette religion qui a rassemblé des milliers d'adeptes en quelques semaines et incarne un vent de révolte en Islande

Plus de 3 100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes, notamment pour contrer la législation islandaise et éviter de payer une taxe qui finance les cultes.

De nombreux islandais ne souhaitent plus s'acquitter de la redevance annuelle de 73 euros qui sert à subventionner les cultes dans leur pays. En signe de protestation, des milliers d'entre eux se sont convertis au Zuisme, une religion vieille de 4 000 ans qui vénère d'anciens dieux sumériens. Plus de 3100 personnes, soit presque 1% de la population de l'île, se présentent désormais comme zuistes depuis seulement quelques semaines.

Selon un récent sondage, près de 55% des islandais veulent que cesse le financement des cultes par l'Etat. Tous souhaitent l'abrogation de cette taxe prévue par la loi islandaise, qui impose aux citoyens de signaler leurs orientations religieuses à l'état. "Ceux qui ne sont pas affiliés, ou qui appartiennent à des cultes non répertories se retrouvent à payer une taxe plus importante", souligne Sveinn Thorhallsson, un porte-parole de l'Eglise zuiste. 

Un impôt dont doivent s'acquitter tous les citoyens sans exception, y compris ceux qui ne se revendiquent d'aucun culte. "Les zuistes exigent également que le recensement confessionnel des citoyens par le gouvernement soit aboli" explique l'Eglise zuiste sur son site internet. L'organisation promet surtout à ses récents adeptes de leur reverser le montant de la redevance. 

"Le Zuisme est une organisation religieuse que ses membres utilisent comme une plate-forme, afin de pratiquer la religion ancienne du peuple de Sumer. Les zuistes soutiennent pleinement la liberté de culte pour tous. L'objectif principal de l'organisation est de faire abroger par le gouvernement toute loi qui accorde un privilège, notamment financier, à des organisations religieuses. Par ailleurs, les zuistes exigent le retrait du registre religieux tenu par le gouvernement", peut-on également lire sur le site de l'organisation. 

Mais le fisc islandais a rapidement annoncé une parade face à ce nouvel engouement religieux, promettant que toute redistribution serait à son tour taxée. Plusieurs hommes politiques islandais veulent également rayer l'Eglise zuiste de la liste des religions officiellement reconnues en Islande, qui sont au nombre de 40 depuis 2013.

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !