Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Mardi encore, le compte Twitter du responsable de la communication digitale de l'Elysée ne précisait pas que ses tweets n'engageaient que lui. Ce mercredi, son message de profil a été changé.

Coup de gueule

Le responsable de la communication digitale de l'Elysée est-il vraiment dans son rôle en se payant la tête des "pigeons entrepreneurs" ?

Frédéric Giudicelli, le responsable de la communication digitale de l'Elysée s'est allègrement moqué du mouvement des "pigeons entrepreneurs" qui critique le projet de loi de finances 2013. Le tout, via des tweets dignes de Nadine Morano.

 MRY

MRY

MRY est blogueur sur "Choses Vues".

Il est consultant en communication et expert en stratégie digitale.

 

Voir la bio »

Connaissez vous Frédéric Giudicelli, militant socialiste, il a gagné avec pugnacité son titre de responsable de la communication digitale de l'Elysée pendant la campagne présidentielle qui a vu son champion, François Hollande, gagner le suffrage suprême. Bravo à lui.

 

Issu de la technique informatique et après quelques passages dans des sociétés et quelques trous dans son cv (voir son profil Linkedln), il devient directeur technique de la campagne de son champion. Belle évolution. Aujourd'hui en charge d'une responsabilité importante, dont il est très fier puisque l'Elysée est l'image choisie pour décorer son compte Twitter, il ne cache pas son poste, et n'y indique aucune nuance comme la fameuse phrase : "mes tweets n'engagent que moi". Il tweete donc avec sa casquette de responsable de la communication digitale de la présidence de la République. Il tweete même beaucoup pour un homme qui a d'aussi importantes responsabilités. Plus de quarante fois hier.

Il a notamment tweeté ça :

 

 

 

 

C'est drôle non ? Ah bah si c'est drôle. Enfin pas autant que cela quand on met en perspective la qualité de son auteur. Si ce n'était qu'un simple militant politique qui avait envie de se moquer de l'opposition ou de l'action lancée par les entrepreneurs souhaitant défendre un point de vue, j'avoue que certains de ses tweets m'auraient certainement incité à faire quelques retweets lolesques.

 

Mais à bien y réfléchir, je me suis dit que Frédéric Giudicelli est tout de même le responsable de la communication de l'institution qui me représente.

C'est le président de tous les Français qu'il représente. Mais ses tweets sont du même niveau que ceux d'une Nadine Morano. Frédéric Giudicelli, nommé par François Hollande, fait du LOL alors qu'il est payé avec nos impôts pour un travail qui devrait l'amener à comprendre et à aider le Président à comprendre tout ce qui se passe sur le Digital.

 

Cela soulève des questions. Twitter entend-il le second degré des conseillers de l'Elysée ? Twitter est un média public qui oblige à certaines prises en compte et cela d'autant plus quand on est un représentant de l'Etat, non ? Peut-on rigoler avec Twitter quand on est au service du président de la République (et d'autant plus que Frédéric Giudicelli semble en être si heureux) ?En tant que responsable de la communication digitale, Frédéric Giudicelli n'a-t-il pas franchi une ligne jaune : celle qui permet à un jean-foutre sans responsabilité de faire du lol contrairement à un représentant de l'Etat Français ?

 

Frédéric Giudicelli semble être le symbole d'un comportement qui ne me plaît pas et dans lequel je ne reconnais pas celui qui prétend être le président de tous les français et non le président d'une partie des français.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !